Quel graphique ou diagramme vous convient le mieux ?


Présentation | Ce que vous allez découvrir : 

Vous avez des données et vous avez des questions. Un graphique ou un diagramme vous permettra de les relier, mais comment déterminer le type de graphique qui fournira les meilleurs résultats ?

Ce document a pour objectif de vous permettre de choisir les meilleurs diagrammes pour les données à analyser et de poser les bonnes questions. Mais ce n’est pas tout.

La création de graphiques statiques et isolés à partir de vos données limite le nombre de questions auxquelles vous pouvez répondre. Placez les données au centre des processus de décision en les faisant s’exprimer. Combinez des graphiques connexes. Ajoutez une carte. Créez des filtres pour une analyse plus approfondie. Le résultat ? Une plus grande visibilité et des réponses à vos questions en un temps record.

Quel graphique vous convient le mieux ?

La première phase pour tirer pleinement parti des données est de les présenter dans un format visuel significatif (diagramme ou graphique de tout type). Ce document contient des recommandations relatives à la création de ces visualisations en fonction des situations :

  1. Barres
  2. Courbes
  3. Secteurs
  4. Cartes
  5. Nuages de points
  6. Diagrammes de Gantt
  7. Bulles
  8. Histogrammes
  9. Puces
  10. Carte de chaleur
  11. Tableaux de surlignage
  12. Cartes d'arborescences
  13. Boîtes à moustaches

Cependant, la réalisation de ces visualisations n’est qu'un point de départ, elle ne doit pas constituer pas votre objectif final.

Interagissez avec vos données

La visualisation graphique de vos données fait forcément naître de nouvelles questions. Votre graphique à barres révèle une chute des ventes au deuxième trimestre dans la région sud-est. Un nuage de points indique une concentration inattendue de défauts dans une catégorie de produits. Une carte de chaleur vous apprend que les dons des anciens élèves sont extrêmement faibles. Dans chacun de ces cas, votre question reste la même : pourquoi ?

Équipez-vous pour répondre à ces questions en réalisant des représentations interactives. Vous et vos collaborateurs aurez ainsi la possibilité d’analyser les données visuellement et en temps réel et de répondre aux questions dès qu’elles se posent.

1. Barres

Les graphiques à barres sont la solution la plus courante pour visualiser des données. Pourquoi ? Parce qu’ils permettent de comparer rapidement les informations et de distinguer les points forts et les points faibles d'un seul coup d'œil. Les graphiques à barres sont particulièrement efficaces lorsque vous disposez de données numériques qui se répartissent aisément en plusieurs catégories de façon à révéler rapidement les principales tendances existantes.

Quand utiliser des graphiques à barres :
  • Comparaison des données entre plusieurs catégories. Exemples : volume de chemises par taille, trafic de site Web par site d’origine, pourcentage de dépenses par service.
À prendre en compte également :
  • Incorporez plusieurs graphiques à barres dans un tableau de bord. Cette méthode permet à l’utilisateur de comparer rapidement des informations connexes au lieu de devoir parcourir toute une série de feuilles de calcul ou de diapositives pour répondre à une question.
  • Ajoutez de la couleur aux graphiques à barres pour plus de lisibilité. L’affichage des revenus sous forme de barres fournit certes des informations, mais la superposition de couleurs pour faire ressortir la rentabilité assure une visibilité immédiate.
  • Utilisez des graphiques à barres empilées ou juxtaposées. L’affichage des données connexes, qu'elles soient empilées ou juxtaposées, approfondit l’analyse et répond à plusieurs questions à la fois.
  • Combinez des graphiques à barres avec des cartes. Définissez la carte qui servira de filtre de telle sorte que, lorsque vous cliquez sur une région, le graphique à barres correspondant s’affiche.
  • Placez les barres de part et d'autre d’un axe. Le traçage des points de données tant positifs que négatifs le long d’un axe est un excellent moyen de faire ressortir les tendances.

2. Courbes

Comme les graphiques à barres et en secteurs, les courbes (ou lignes) font partie des graphiques le plus souvent utilisés. Les courbes permettent de relier les points de données individuels. Elles offrent un moyen simple et direct de visualiser une séquence de valeurs. Elles servent principalement à afficher des tendances sur une durée déterminée.

Quand utiliser des courbes :
  • Affichage des tendances des données sur une période définie. Exemples : évolution du prix des actions sur une cinq ans, consultations de pages Web sur un mois, croissance des revenus par trimestre.
À prendre en compte également :
  1. Combinez une courbe avec des graphiques à barres.Un graphique à barres indiquant le volume de vente quotidien associé à une action, combiné à une courbe des prix de cette action, peut fournir des indices visuels qui suscitent de nouvelles investigations.
  2. Grisez l'espace situé sous les courbes.Lorsque vous avez deux courbes ou plus, remplissez l’espace situé sous leurs lignes respectives de façon à créer un graphique en aires. Le lecteur a ainsi connaissance de la part relative de chaque courbe dans l’ensemble des données.

3. Secteurs

Les graphiques en secteurs doivent servir à visualiser des données proportionnelles relatives, ou pourcentages. C'est aussi simple que cela. Malgré cette restriction d’usage, ils sont utilisés de façon abusive et, de ce fait, font partie des visualisations le plus improprement employées.

Si vous cherchez à comparer des données, confiez cela à des barres ou des barres empilées. N’obligez pas le lecteur à convertir des secteurs en données pertinentes ou à comparer des graphiques entre eux. En pareil cas, des données essentielles seraient ignorées et le travail d’interprétation exigé serait excessif.

Quand utiliser des graphiques en secteurs :
  • Affichage de proportions. Exemples : pourcentage de budget consacré à différents services, catégories de réponses à une enquête, analyse de la façon dont les Américains occupent leurs loisirs.
À prendre en compte également :
  • Combinez une courbe avec des graphiques à barres.Un graphique à barres indiquant le volume de vente quotidien associé à une action, combiné à une courbe des prix de cette action, peut fournir des indices visuels qui suscitent de nouvelles investigations.
  • Grisez l'espace situé sous les courbes.Lorsque vous avez deux graphiques en courbes ou plus, remplissez l’espace situé sous leurs lignes respectives de façon à créer un graphique en aires. Le lecteur a ainsi connaissance de la part relative de chaque courbe dans l’ensemble des données.

Vous souhaitez en savoir plus ? Téléchargez l'intégralité de ce livre blanc !

Continuer la lecture…

Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...