Un cadre pour la stratégie data : réussir sa mise en œuvre et son déploiement à grande échelle

Nul ne songerait à construire un bâtiment sans fondation, ni même à créer une entreprise sans business plan. Il en va de même pour le développement d'une stratégie data. De nombreux responsables métier s'aperçoivent qu'il ne suffit de vouloir devenir « data-driven » pour que cela se concrétise. En effet, d'après une récente enquête de NewVantage Partners, si près de 99 % des dirigeants indiquent que leur entreprise cherche à être data-driven, seuls 32 % déclarent avoir atteint ce but. Pour qu'une telle initiative soit couronnée de succès, il faut se baser sur un cadre qui explique clairement comment les utilisateurs peuvent utiliser les données pour faciliter et étayer leurs décisions.

La création et la gestion d'une stratégie data nécessitent une implication à la fois stratégique et financière de l'ensemble de l'organisation. De ce fait, avant d'élaborer votre stratégie data, vous devez être sûr d'avoir le soutien de la direction et de votre service IT. Ce sont eux qui vont promouvoir et faciliter les changements stratégiques, afin de déployer le cadre dans toute l'entreprise. Pour l'IT en particulier, voici quelles sont les grandes priorités :

  • Collaborer avec les dirigeants pour mieux comprendre comment les équipes métier utilisent les données
  • Contribuer à communiquer et à diffuser la vision de l'analytique moderne dans toute l'entreprise
  • Participer à la priorisation des sources de données selon la taille et les besoins de l'audience
  • Installer, configurer et gérer une solution analytique moderne et sous gouvernance
  • Prendre part aux processus, politiques, directives et responsabilités en lien avec l'accès aux données, la création de contenus et la conformité

Points essentiels du cadre de votre stratégie data

Les organisations guidées par les données ne dissocient pas l'IT des métiers sur le plan stratégique. Elles ont une stratégie data globale à mi-chemin entre les deux, capable d'associer les initiatives clés et les données, de répondre aux objectifs métier, de respecter la mission de l'entreprise et d'accorder aux données la place centrale qu'elles méritent. Votre stratégie data doit être robuste, mais aussi suffisamment flexible pour s'adapter à l'évolution des activités ou des besoins métier.


Comment mettre en place une stratégie data efficace ?

Pour réussir la mise en œuvre d'une stratégie data dans votre entreprise et provoquer une véritable transformation, suivez ces étapes :

Étape 1

Définissez des objectifs métier précis

Pour ce faire, vous devez bien comprendre les enjeux en aval ainsi que les objectifs de la direction. Avec des objectifs clairs, vous identifiez plus facilement les indicateurs clés de performance (KPI) et les métriques qui ont un réel effet sur les décisions basées sur les données. Cela vous aide également à identifier les sources de données pour la curation et l'analyse.

Étape 2

Capturez les bonnes données pour atteindre vos objectifs

Votre entreprise collecte déjà des données, mais les sources sont-elles nettoyées et certifiées ? Si ce n'est pas le cas, vous aurez presque autant de mal à découvrir les données adaptées à vos différents cas d'utilisation et à vos objectifs qu'à trouver une aiguille dans une botte de foin. Les entreprises data-driven optent pour une stratégie data à la fois préventive et défensive, qui tient compte des « fonctions métier centrées sur les clients » et des « préoccupations des services juridique, financier, IT et conformité », selon la Harvard Business Review. Les utilisateurs savent ainsi que les rapports qu'ils consultent et partagent, que ce soit en interne ou en externe, proviennent de sources de données fiables et précises, suivent les normes en place et passent par un processus géré cohérent.

Étape 3

Modernisez votre architecture de données

Vous ne pouvez pas résoudre toutes vos problématiques métier avec une seule source de données. Votre organisation doit se connecter aux données là où elles sont et prendre en compte toutes les façons dont elles peuvent être enrichies lorsque les sources sont combinées. Il faut pour cela abandonner l'entrepôt de données traditionnel, d'un seul tenant, pour adopter une approche multiple qui permet la rapidité, l'agilité et de grandes quantités de données.

La gestion des données à la hauteur d'une stratégie data d'entreprise

Maintenant que vous disposez d'une architecture de données moderne, vous devez parvenir à exploiter vos sources de données. Chaque structure a ses propres exigences et solutions pour sa stratégie data. Par conséquent, adoptez une solution analytique moderne en libre-service qui offre suffisamment de flexibilité et de choix pour une grande diversité de cas d'utilisation. Cette solution doit également permettre la certification des sources de données, pour que les utilisateurs sachent quelles données utiliser dans leurs analyses. Une fois qu'ils ont découvert des insights, ils ont besoin d'un moyen simple pour les partager. Ainsi, tout le monde peut trouver des réponses efficacement, explorer davantage les données et prendre de meilleures décisions.

Des sources de données à des ensembles de données soumis à la curation, la gouvernance constitue le pilier central de votre déploiement analytique en libre-service. En outre, les métiers exploitent des outils de gestion de données, tels que des catalogues, pour un accès généralisé aux données de l'entreprise et la mise en œuvre d'une stratégie data unifiée. La curation des données englobe les méthodes de collecte, de nettoyage, de définition et d'alignement des données disparates d'une entreprise. Ce processus permet de combler le fossé entre les données et leur utilisation concrète. Un catalogue de données définit et fournit la terminologie data de l'entreprise. Ainsi, les utilisateurs maîtrisent les différents termes et assimilent plus facilement les autorisations utilisateur, les métriques d'utilisation et le lignage.

Un juste équilibre entre gouvernance et gestion des données s'avère particulièrement bénéfique pour votre stratégie data. Les bonnes données sont fournies aux bonnes personnes et les processus sont plus transparents, mieux documentés et bien compris. Les décisions basées sur les données deviennent la norme à tous les niveaux de l'entreprise, ce qui est un gage de réussite pour tous.

Les fruits d'une stratégie data efficace

Une fois votre stratégie data mise en œuvre et déployée dans toute l'entreprise, vous devez mettre en place des pratiques essentielles afin de développer et d'entretenir une véritable culture des données. Comme nous l'avons vu, vous aurez besoin du soutien de la direction, d'agilité, d'une certaine maîtrise des données et d'une importante communauté d'utilisateurs actifs. Sans cela, vous ne pourrez pas mener à bien votre mission ni répondre aux objectifs et besoins de votre organisation, que ce soit en termes de processus ou de technologies. De nombreuses entreprises du monde entier sont parvenues à mettre en œuvre leur stratégie data. Outre les avantages ci-dessus, elles récoltent également les fruits du déploiement d'une plate-forme analytique moderne en libre-service. Découvrez leur histoire.

REI accélère la découverte d'insights grâce à la collaboration et optimise l'expérience client

Avant, les analystes passaient 80 % de leur temps à effectuer des tâches de préparation des données et le reste à trouver comment transmettre idéalement des informations aux différents acteurs. Ils ont décidé de mettre en œuvre une stratégie data favorisant la collaboration entre les équipes IT et métier.

REI et Tableau

Domino's se laisse piloter par les données et se modernise

Domino's est aujourd'hui l'une des plus grandes chaînes de pizzerias au monde. Néanmoins, en 2010, l'entreprise perdait d'importantes parts de marché. En exploitant ses données pour obtenir des insights afin d'améliorer l'engagement client, Domino's est devenue une véritable marque data-driven. Cette transformation a donné lieu à des approches novatrices sur le marché.

Domino's et Tableau

Charles Schwab développe sa culture des données auprès de plus de 16 000 employés

Une maison de courtage fondée dans les années 1970 ne colle pas vraiment à l'image que l'on peut se faire d'une entreprise qui mise sur les données. Pourtant, Charles Schwab prouve le contraire en adoptant l'analytique moderne et le libre-service et en développant un environnement dans lequel les employés éprouvent un véritable intérêt pour les données et ont soif de découvrir comment les analyser plus efficacement.

Charles Schwab et Tableau

Avec ces success stories, de plus en plus d'entreprises désignent également un Chief Data Officer (CDO) chargé de transformer les processus métier, de surmonter les barrières culturelles et de montrer la valeur de l'analytique à l'ensemble du personnel. Les entreprises consacrent davantage d'argent et de ressources à la mise en place d'une équipe compétente sous la responsabilité de ce poste stratégique. Selon Gartner, d'ici l'année prochaine, 80 % des grandes entreprises auront totalement mis en œuvre un service pour le CDO. Suivez l'actualité pour savoir si cette prédiction va se réaliser, et si l'IT et les DSI auront un rôle plus stratégique dans d'autres domaines, comme la sécurité des données.

Contenus associés

Tableau Blueprint

Découvrez comment devenir une organisation guidée par les données.

Cinq éléments de la culture des données

Qu'est-ce qui différencie les entreprises qui réussissent ?

Prise de décisions basées sur les données

Découvrez comment d'autres entreprises prennent leurs décisions en s'appuyant sur les données.