SuperData économise des heures de travail et ravit ses clients avec Tableau et Amazon Redshift


SuperData est une entreprise privée spécialisée dans la veille commerciale dans le domaine des jeux vidéo. La startup, qui compte parmi ses clients des développeurs comme Wargaming et Trion, mais aussi des sociétés de jeux payants et des éditeurs de jeux, est devenue une référence de l'actualité des jeux vidéo.

Après sa fondation en 2009, l'équipe de SuperData a constaté qu'un produit basé sur Excel n'était pas en mesure d'évoluer efficacement lorsque la tâche à accomplir nécessitait chaque mois le traitement des données produites par plus de 40 millions de joueurs. Les clients devaient extraire eux-mêmes les informations exploitables des nombreuses feuilles de calcul des rapports.

Après avoir testé leur concept avec une solution open source d'aide à la décision, SuperData s'est tournée vers Tableau et Amazon Redshift pour son produit d'analyse Arcade.

Aujourd'hui, les clients peuvent se connecter à Arcade (dans Tableau Server) depuis tout navigateur. Une fois qu'ils sont connectés, ils peuvent interagir en toute sécurité avec des visualisations de données intuitives, qui raviront les clients actuels et futurs.

Cette évolution ne profite pas uniquement aux clients. Les analystes de SuperData travaillent désormais plus rapidement, ce qui leur donne plus de temps pour trouver des réponses à des questions plus précises.

Sam Barberie, vice-président responsable du développement des produits et de l'activité, explique : « Les clients ne veulent pas aller à la pêche aux informations exploitables dans les feuilles de calcul. »

Chaque mois, l'équipe de SuperData collecte, prépare et regroupe des données transactionnelles concernant près de 40 millions de joueurs abonnés. Ces données sont collectées directement auprès des éditeurs de jeux vidéo.

« Ces sociétés fournissent ces données de manière anonyme et sont en mesure d'obtenir des informations sur leur secteur respectif. » Les analystes combinent les données transactionnelles aux données pertinentes issues d'autres sources. Ensuite, ils développent des modèles adaptés capables de produire des rapports pertinents pour le secteur en question.

SuperData est une petite structure employant moins de 50 personnes. Il est crucial d'exploiter le Big Data de manière efficace. Malheureusement, les processus de l'équipe d'analystes reposaient sur Microsoft Excel, ce qui n'était pas efficace aux yeux de Sam.

Il explique : « La production d'ensembles de données standard, sans autre effort de personnalisation que l'assemblage des données existantes, prenait une journée entière à un analyste. » Avec la croissance rapide que connaissait SuperData, il fallait libérer du temps pour que les employés puissent se consacrer à des tâches plus stratégiques.

« À mesure que nous nous développons, nous voulons consacrer davantage de temps aux modèles et aux recherches, au lieu d'en perdre à coller des données dans des feuilles de calcul », explique Sam. Bien que certains clients de SuperData soient très au fait des technologies et à l'aise avec Excel, d'autres n'ont pas forcément envie de traiter d'innombrables données pour comprendre les informations qu'elles contiennent.

« Certains de nos clients ne veulent pas explorer des centaines de milliers de points de données pour en tirer des enseignements », explique Sam. C'est particulièrement vrai pour les clients potentiels.

Il poursuit : « Nous ne pouvons pas simplement proposer au client 10 feuilles de calcul différentes avec des données de diverses plates-formes et concernant différentes activités du secteur, en leur expliquant qu'ils devront les parcourir pour essayer d'en extraire des informations exploitables. »

L'équipe de SuperData s'est mise en quête d'une solution adaptée aussi bien aux clients actuels qu'aux clients potentiels.

Il fallait par ailleurs s'assurer que seules les personnes autorisées verraient les données. Comme l'explique Sam : « La sécurité des données est extrêmement importante à nos yeux. Nous mettons en œuvre toutes les normes applicables pour la garantir. »

Évaluation des produits Tableau et Pentaho

Au début, l'équipe s'est intéressée aux produits Tableau, en partie parce que plusieurs clients les utilisaient déjà. À l'époque, la société SuperData n'était pas forcément prête à s'engager dans un tel investissement simplement pour prouver la validité d'une idée.

Elle a alors choisi de mettre en place une solution bêta avec la solution open source Pentaho.

Sam explique : « Cela nous a permis de prouver la validité de notre idée en interne, et de nous rendre compte qu'une telle approche nous aiderait à aller de l'avant. Mais nous avons rapidement réalisé que les limitations de Pentaho ne nous permettraient pas d'atteindre tous nos objectifs. »

L'équipe s'est donc de nouveau tournée vers les produits Tableau et a décidé qu'il était temps de les adopter.

« Il y avait apparemment tout ce qu'il fallait chez nos clients, mais pas chez nos analystes, pour mieux exploiter ces feuilles Excel personnalisées. C'est ce qui nous a convaincus de franchir le pas. »

L'équipe de SuperData a développé Arcade, un outil d'analyse des données des jeux vidéo avec des rapports intégrés dans les produits Tableau.

Regardez cette vidéo de démonstration des produits Tableau fournie par SuperData :

Pour la première mise en œuvre majeure et les quelques modifications importantes nécessaires, l'équipe a fait appel à USEReady, un partenaire Tableau.

« Ils sont experts dans leur domaine et ont immédiatement compris nos besoins », explique Sam.

Aujourd'hui, les analystes de SuperData créent des visualisations dans Tableau Desktop. Grâce au connecteur natif inclus, ils peuvent se connecter à des données stockées dans Amazon Redshift. Ils publient ensuite les visualisations et les tableaux de bord sur Tableau Server, et les clients et utilisateurs internes se connectent pour voir ces données et interagir avec elles.

Sam explique le fonctionnement : « Arcade est un tableau de bord sur le Web. Les utilisateurs s'y connectent avec leurs identifiants, et accèdent ensuite à la totalité des rapports, ou aux données ou plates-formes auxquelles ils sont abonnés.

C'est rassurant pour nous de savoir que bon nombre de nos clients utilisent déjà les produits Tableau et qu'ils font confiance à ces outils pour exploiter leurs données. Nous savons tous que la confiance n'est pas quelque chose qu'on accorde facilement en matière d'analyse ! »

Il s'agit des mêmes données, celles des feuilles de calcul. Mais l'interaction est devenue bien plus facile.

« Il s'agit des mêmes données, mais avec une bien meilleure possibilité d'interaction. »

Depuis l'adoption des logiciels Tableau, l'équipe de SuperData a constaté un certain nombre d'avantages, notamment :

  • L'amélioration des ventes. Depuis le passage aux rapports d'analyse Arcade, la clientèle de SuperData s'est étoffée. Selon Sam Barberie, cette légère hausse est en partie attribuable à la solution Tableau.
  • « De nombreux prospects, qui sont aujourd'hui nos clients, ont surgi de nulle part en nous disant : “J'ai vu que vous aviez créé ce produit (Arcade dans Tableau). J'aimerais en savoir plus.” Ç'a été une véritable aubaine. » Sam Barberie souligne qu'il est beaucoup plus facile pour les clients potentiels de « cerner » rapidement la valeur des données dans une visualisation que dans une feuille de calcul.

    « Il s'agit des mêmes données, celles des feuilles de calcul. Mais l'interaction est devenue bien plus facile. Grâce à la démonstration, les clients potentiels comprennent immédiatement en quoi consiste le produit et comment il s'utilise, mais ils se rendent compte également des avantages de la visualisation des données, qui leur permet de repérer en un coup d'œil les informations exploitables dignes d'intérêt. »

  • La satisfaction des clients existants. Les clients ont adopté sans réserve les nouveaux rapports Arcade. La réaction a été très forte, explique Sam Barberie. Les clients qui ne recevaient pas encore les nouveaux rapports d'analyse en ont entendu parler très rapidement.

    « Un grand nombre de clients existants qui avaient utilisé l'ancien pipeline des livrables sont montés au créneau en déclarant : “ Quand allons-nous en bénéficier ? Où pouvons-nous l'obtenir ? Comment ? », s'amuse Sam Barberie.

  • Amélioration de la vitesse et de la flexibilité. « Les données parviennent aux tableaux de bord en un temps record. Nous mettons à jour Tableau Server et les données sont transmises instantanément. Nos clients peuvent les obtenir immédiatement », explique Sam Barberie. Il constate que cette vitesse a « considérablement amélioré » le nombre de clients que l'entreprise peut compter.

    Ce qui fait la différence ? « Cela nous permet d'avoir plus de temps pour réfléchir à la façon dont nous voulons faire évoluer les données », affirme Sam Barberie.

    « Maintenant que les analystes sont plus disponibles, la collaboration avec les clients, qu'ils aient une petite ou une grande structure et quels que soient leurs besoins, est encore plus facile et efficace. Nous appuyons sur quelques boutons dans les bases de données principales et les clients savent ce qu'ils vont obtenir chaque mois, sans que nous y consacrions plus de temps ».

Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...