Livre blanc

Guide d'évaluation : Choisir la bonne plate-forme pour la BI et l'analytique

Auteurs: 

Pour mettre en œuvre un modèle BI moderne, l'IT doit adopter une approche collaborative qui implique les utilisateurs métier à tous les niveaux. Ce guide porte sur l'évaluation et la sélection d'une plate-forme. Il est conçu pour aider l'IT à évaluer la capacité de chaque plate-forme à s'adapter au nouveau mode d'utilisation des outils analytiques et à répondre aux besoins divers et variés de toute l'entreprise, avec la collaboration des utilisateurs et des analystes.

À propos de ce guide

Ce guide d'évaluation aide l'IT à évaluer et sélectionner une plate-forme BI et analytique pour un déploiement d'entreprise à grande échelle.

Pour mener à bien la transition vers un modèle BI moderne basé sur le libre-service, l'IT doit adopter une approche collaborative qui implique les utilisateurs métier à tous les niveaux (voir le livre blanc Redéfinir le rôle de l'IT dans la nouvelle approche de la BI). Ce guide porte sur l'évaluation de ce type de plate-forme et sur les critères à prendre en compte pour sélectionner un environnement BI à la hauteur de vos attentes. Il est conçu pour aider l'IT à évaluer la capacité de chaque plate-forme à s'adapter au workflow analytique moderne et à répondre aux besoins divers et variés de toute l'entreprise, avec la collaboration des utilisateurs et des analystes.

Aujourd'hui, le workflow analytique se traduit par un cycle d'actions interdépendantes.

C'est l'IT qui rend possible le workflow analytique moderne, mais c'est sous l'impulsion des utilisateurs métier et des analystes que ce modèle peut se généraliser dans l'entreprise. Il faut donc que tous les collaborateurs, quel que soit leur rôle, apportent leur contribution pour que sa mise en œuvre soit couronnée de succès. Pour choisir une plate-forme BI et analytique adaptée aux déploiements à grande échelle, il faut tenir compte des caractéristiques fondamentales ci-dessous tout au long du processus d'évaluation. Pour en savoir plus, consultez la section « Les caractéristiques essentielles de la plate-forme à prendre en compte » plus loin dans ce document.

• Intégration et accessibilité de la plate-forme
• Facilité d'utilisation
• Moyens donnés aux utilisateurs
• Flexibilité du déploiement
• Tarifs et offres

Public ciblé

Ce guide suppose la participation et la disponibilité des catégories professionnelles suivantes lors de l'évaluation.

  • Professionnel IT/BI : effectue toutes les opérations de configuration initiales, y compris l'installation des logiciels, la mise en service des comptes utilisateur, les droits d'accès, le contrôle de la gouvernance et certaines tâches de développement (contenu et source de données).
  • Créateur de contenus : réalise la plupart des tâches de création de contenus, y compris la préparation et la validation des données, l'exploration libre et la promotion de contenus.
  • Utilisateur de données : accède au contenu collecté et aux sources de données validées et interagit avec.

Tout au long de ce guide, nous indiquerons lequel de ces rôles correspond à chaque étape du workflow analytique, et donc à chaque étape de l'évaluation. Toutefois, pour que tous les besoins et toutes les préoccupations soient pris en compte, la participation des autres catégories est également cruciale à tous les stades de l'évaluation.

Notez que selon les entreprises, la même personne peut assumer plusieurs fonctions et donner ainsi son point de vue à divers niveaux. Au final, la nouvelle approche de l'analytique métier va évoluer jusqu'au moment où il ne sera plus possible (ou nécessaire) de faire la distinction entre les rôles de facilitateur, de créateur ou d'utilisateur au sein de l'entreprise.

Tâches préalables à l'évaluation

Pour effectuer l'évaluation complète d'une plate-forme analytique moderne, vous devez au préalable effectuer les tâches suivantes.

  • Obtention des licences de Tableau Desktop, de Tableau Server ou du logiciel cloud nécessaires à l'évaluation
  • Implication d'un partenaire proposant des services de conseil ou de mise en œuvre (le cas échéant)
  • Identification et affectation des rôles pour l'évaluation :
    • Professionnel IT/BI
    • Créateur de contenus
    • Utilisateur de données
  • Accès aux sources de données du cloud et aux sources de données sur site
  • Configuration initiale de l'environnement
  • Mise en service initiale des comptes utilisateur et sécurité
  • Vérification de la disponibilité des appareils mobiles (iOS, Android ou autre), des téléphones et des tablettes

Évaluation d'une plate-forme BI et analytique moderne

Les caractéristiques essentielles de la plate-forme à prendre en compte

Ce guide vise principalement à évaluer les fonctionnalités interdépendantes à prendre en compte lors de la sélection d'une plate-forme moderne pour la BI et l'analytique. Cependant, l'équipe chargée de l'évaluation ne doit pas ignorer les aspects non techniques ci-dessous. Ceux-ci sont en effet essentiels au succès de la mise en œuvre et de l'exécution du workflow analytique moderne dans une entreprise. Ils jouent un rôle déterminant, car ils assurent la synergie des différentes composantes de ce workflow.

Intégration et accessibilité de la plate-forme

  • Toutes les étapes du workflow analytique moderne peuvent-elles être réalisées de manière fluide au sein de la plate-forme sans avoir à passer de façon décousue d'un module ou d'un produit à un autre ?
  • Est-il possible d'exécuter facilement toutes les étapes du workflow analytique moderne sans l'intervention de l'IT ou de spécialistes ?

Facilité d'utilisation

  • L'installation, la configuration et la gestion de la plate-forme BI sont-elles faciles pour un administrateur ?
  • Les créateurs de contenus peuvent-ils facilement préparer les données et organiser les sources de données pertinentes sans avoir sans cesse besoin de l'IT ?
  • Les créateurs de contenus peuvent-ils facilement développer le contenu et accéder aux outils analytiques de la plate-forme sans avoir sans cesse besoin de l'IT ?
  • Les utilisateurs de données qui n'ont pas de compétences techniques peuvent-ils facilement trouver et afficher le contenu analytique, et interagir avec celui-ci ?
  • Les utilisateurs de données qui n'ont pas de compétences techniques peuvent-ils trouver les réponses à des questions plus précises et adapter le contenu publié à leurs besoins sans avoir besoin d'aide ?

Moyens donnés aux utilisateurs

  • Existe-t-il une formation propre à chaque rôle et accessible à tous les utilisateurs ?
  • Les utilisateurs ont-ils accès à des didacticiels à la demande ou à des webinaires ?
  • Les utilisateurs peuvent-ils facilement trouver des réponses à des questions qui concernent un produit en particulier ?
  • Existe-t-il une bonne communauté d'utilisateurs dynamiques disposés à partager les meilleures pratiques, des conseils, etc. ?
  • Quelle est la réputation du fournisseur de la plate-forme en matière de résolution des problèmes techniques ?
  • Est-il facile de trouver des services de conseil, qu'ils soient proposés par un fournisseur ou par des partenaires ?
  • Quelle est la réputation du fournisseur de la plate-forme en ce qui concerne son engagement pour la satisfaction des clients et la relation client ?

Flexibilité du déploiement

  • La plate-forme offre-t-elle des possibilités de déploiement flexibles (SaaS, cloud privé/public, déploiement sur site, etc.) ?
  • La plate-forme offre-t-elle des possibilités de stockage flexibles (stockage dans une base de données ou sur la plate-forme, en mémoire) ?
  • La plate-forme prend-elle en charge la connectivité hybride pour les sources de données dans le cloud et sur site ?
  • La plate-forme s'adapte-t-elle à l'accroissement des volumes de données et à l'augmentation du nombre d'utilisateurs au fil du temps ?
  • La capacité de la plate-forme peut-elle être ajustée à la hausse ou à la baisse en fonction des besoins de l'entreprise ?

Tarifs et offres

  • L'offre produit est-elle facile à comprendre ?
  • Les types de licence proposés sont-ils clairs ?
  • La grille tarifaire de la plate-forme est-elle facile à comprendre ?
  • La grille tarifaire de la plate-forme est-elle flexible et évolutive ?

Accès et affichage

Lorsqu'une entreprise décide de passer d'une approche verticale traditionnelle dépendant de l'IT au libre-service, l'IT (ou une équipe BI centralisée) a souvent tout intérêt à développer un jeu initial de sources de données et de contenus analytiques validés qui serviront de point de départ pour les analyses des utilisateurs métier. Ceux-ci, encouragés par le nouveau workflow analytique, trouveront eux-mêmes de plus en plus les réponses à leurs questions, et le contenu disponible prendra naturellement de l'ampleur. Le contenu analytique accessible en libre-service sera plus vaste. L'origine du contenu auquel les utilisateurs ont accès n'entre pas dans le cadre de cette section. Les critères d'évaluation liés à la gouvernance seront quant à eux abordés dans la section « Promotion et gouvernance ».

Pour cette section, nous allons d'abord présenter les critères d'évaluation du point de vue du professionnel IT/BI, à qui incombe au final l'administration de l'environnement centralisé où le contenu analytique est stocké et géré et où les sources de données sont administrées et contrôlées.

Critères d'évaluation

Les professionnels IT/BI doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.

  • Définir les actualisations des données originales, les mettre à jour et surveiller leur état
  • Choisir où stocker les données originales utilisées pour les analyses et comment y accéder
  • Étendre la plate-forme de sorte à inclure les fonctionnalités fournies par les partenaires
  • Surveiller et auditer l'utilisation du contenu disponible et réaliser des analyses d'impact
  • Diagnostiquer et résoudre les problèmes de performance

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • Est-il possible de définir et gérer individuellement la programmation de l'actualisation des éléments stockés ensemble dans le référentiel du contenu analytique ?
  • Est-il possible d'envoyer une notification à une personne ou un rôle spécifique en cas de dysfonctionnement ou d'échec de l'actualisation des données ?
  • Est-il possible de transférer les requêtes provenant de la plate-forme analytique à la base de données sous-jacente dans laquelle se trouvent les données ?
  • Est-il possible d'intégrer les données dans le stockage en mémoire ou en colonnes de la plate-forme analytique afin d'optimiser les performances ?
  • Est-il possible d'accéder aux données sur site en direct à partir de la plate-forme analytique en cas de déploiement dans le cloud ?
  • Est-il possible d'utiliser des API ou des SDK pour ajouter dans la plate-forme des fonctionnalités d'analyse qu'elle ne propose pas ?
  • L'administrateur peut-il suivre et auditer l'utilisation de sources de données spécifiques et du contenu analytique disponible ?
  • L'administrateur peut-il réaliser une analyse d'impact pour déterminer la portée et l'ampleur d'une modification proposée sur les processus et le contenu en aval ?
  • La plate-forme offre-t-elle des utilitaires permettant à un administrateur d'identifier, de diagnostiquer et de résoudre les problèmes liés aux performances ?

Nous allons maintenant présenter le point de vue de l'utilisateur de l'information, qui est à l'origine des paramètres et des critères d'utilisation que le professionnel IT/BI doit respecter.

Critères d'évaluation

Les utilisateurs de l'information doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.

  • Rechercher du contenu dans le référentiel en fonction d'un mot-clé ou d'un thème
  • Définir des préférences pour les alertes et notifications concernant les cas où une mesure ou un KPI dépasse un seuil ou se déclenche à cause d'une condition spécifique
  • S'abonner au contenu approprié et définir les préférences pour les notifications ou les mises à jour
  • Accéder au contenu analytique et l'afficher dans le format de leur choix

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • L'utilisateur peut-il effectuer une recherche pour trouver et consulter le contenu disponible qui a déjà été créé par d'autres personnes et qui pourrait l'aider à répondre à une question stratégique ?
  • L'utilisateur peut-il déterminer facilement si le contenu analytique et/ou les sources de données ont été certifiés et peuvent être considérés comme étant fiables ?
  • L'utilisateur peut-il accéder aux métadonnées au niveau des champs pour comprendre les détails sous-jacents d'un élément de données particulier ?
  • L'utilisateur peut-il définir des seuils fixes ou dépendants des données pour déterminer quand envoyer une notification ?
  • L'utilisateur peut-il spécifier comment et où les alertes et les notifications pertinentes sont envoyées ?
  • L'utilisateur peut-il s'abonner à un contenu spécifique et définir des préférences pour les notifications liées aux mises à jour ou à d'autres évènements ayant un impact sur les abonnements ?
  • L'utilisateur peut-il rechercher du contenu analytique et y accéder sur tous les appareils (smartphone, tablette, ordinateur portable, etc.) ?
  • L'utilisateur peut-il accéder au contenu analytique et le télécharger à l'aide d'un appareil mobile afin de le consulter hors ligne ?

Interaction

La phase d'interaction intervient directement après la phase initiale d'accès et d'affichage dans le workflow analytique. Les utilisateurs de l'information peuvent effectuer des analyses guidées, dans les limites prévues par la personne qui a publié le contenu. Ici les critères d'évaluation sont examinés du point de vue de l'utilisateur de l'information.

Critères d'évaluation

  • Les utilisateurs de l'information doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.
  • Modifier la portée de l'analyse via une interaction directe avec l'interface visuelle
  • Exploiter les outils fournis par l'auteur du contenu pour approfondir les analyses
  • Tirer parti des fonctionnalités de recherche pour interagir avec le contenu disponible
  • Interagir avec le contenu dans n'importe quel format

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • Les fonctionnalités natives de la plate-forme permettent-elles à l'utilisateur de contrôler la portée de l'analyse ? Les questions suivantes doivent être prises en considération afin de déterminer dans quelle mesure le processus d'interaction visuelle offre les fonctionnalités requises.
  • L'utilisateur peut-il descendre ou remonter dans les niveaux de détail avec des hiérarchies prédéfinies ou personnalisées ?
  • L'utilisateur peut-il axer son analyse sur des points de données spécifiques identifiés via le processus d'interaction visuelle ?
  • L'utilisateur peut-il exclure des points de données spécifiques identifiés via le processus d'interaction visuelle ?
  • L'utilisateur peut-il interagir avec des paramètres pour modifier la vue ou effectuer des simulations ou modéliser des scénarios ?
  • L'utilisateur peut-il interagir avec les outils de filtrage visibles pour changer la portée de l'analyse ?
  • L'utilisateur peut-il effectuer une recherche par mot-clé pour créer des filtres et changer la portée de l'analyse ?
  • L'utilisateur peut-il interagir avec le contenu analytique disponible via une requête en langage naturel ?
  • L'utilisateur dispose-t-il du même niveau d'interaction sur tous les appareils, quel que soit leur format ?

Analyse et découverte

Cette phase du workflow analytique moderne couvre un large éventail de besoins des utilisateurs auxquels la plate-forme doit impérativement répondre. Elle est particulièrement importante, car elle distingue les outils de visualisation de données utilisés pour créer des graphiques des outils d'analyse visuelle sophistiqués qui utilisent les visualisations comme principale métaphore pour les analyses. Lorsque les utilisateurs interagissent avec les tableaux de bord et génèrent de nouvelles questions, ils finissent par être freinés et bloqués par les limitations de l'analyse guidée offerte par ces outils. Ils ont alors besoin d'une structure autonome leur permettant de trouver des réponses aux questions qui viennent d'émerger. Quel que soit leur niveau de compétence, les utilisateurs doivent être en mesure de visualiser l'analyse en temps réel et d'accéder directement aux outils analytiques de la plate-forme sans avoir à changer de module ou de produit.

L'intégration de la plate-forme et la facilité d'utilisation sont traitées dans la section sur les caractéristiques fondamentales, mais ce sont des aspects déterminants à ce stade. C'est souvent entre la phase Interaction et la phase Analyse et découverte que le workflow analytique est interrompu en raison du manque de continuité des composants de la plate-forme qui sont nécessaires pour poser les questions du niveau suivant.

Voyons d'abord un scénario avec le point de vue de l'utilisateur de l'information qui a fait émerger de nouvelles questions auxquelles aucun des tableaux de bord disponibles ne permet de répondre. L'évaluation doit alors se focaliser sur les points suivants.

Critères d'évaluation

Les utilisateurs de l'information doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.

  • Accéder à la source de données approuvée qui sert de base au tableau de bord pour lancer eux-mêmes une analyse contextuelle plus approfondie
  • Effectuer une recherche dans le référentiel de sources de données approuvées pour identifier les ensembles de données permettant d'approfondir l'analyse
  • Optimiser le modèle de données des sources approuvées à personnaliser en fonction de leurs besoins particuliers

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • Dans un tableau de bord de production, l'utilisateur peut-il lancer une nouvelle analyse en utilisant les ensembles de données qui alimentent ce tableau de bord ? Cela permet généralement l'exploration en libre-service et l'analyse de tous les éléments de données qui constituent la source de données, sans avoir à accéder à un autre produit ou module dans la plate-forme.
  • L'utilisateur peut-il parcourir le référentiel des sources de données de production disponibles pour l'analyse ou y effectuer une recherche et lancer une nouvelle analyse à partir d'une source de données sélectionnée ? Les critères de réussite sont les mêmes qu'à l'étape précédente, mais cette fois l'analyse repose sur une source de données et non sur un tableau de bord existant.
  • Une fois connecté à une source de données approuvée, l'utilisateur peut-il modifier et enrichir le modèle de données existant pendant l'analyse et la création de contenus ? Cette opération doit être effectuée dans le cadre de l'analyse, pas dans un autre produit ou module de la plate-forme. Par ailleurs, chacune des questions suivantes doit être prise en compte :
  • L'utilisateur peut-il enrichir le modèle de données afin de créer d'autres dimensions et mesures destinées à l'analyse ?
  • L'utilisateur peut-il combiner et regrouper des points de données apparentés dans un nouveau champ du modèle de données afin de simplifier l'analyse ?
  • L'utilisateur peut-il isoler des points de données spécifiques et enregistrer le modèle de données de manière dynamique pour les analyses ultérieures ?
  • L'utilisateur peut-il modifier le modèle de données et créer des hiérarchies et des chemins d'exploration correspondant mieux à ses besoins ?
  • L'utilisateur peut-il résoudre de manière interactive les problèmes de données qui apparaissent lors de l'analyse ? Cela inclut le traitement des valeurs null et le changement de nom ou le remplacement global des valeurs pour assurer la cohérence.
  • Évaluez à l'aide des questions suivantes la richesse et l'étendue des outils d'analyse assistée qu'offre le produit pour enrichir le workflow analytique :
  • Des recommandations sont-elles proposées à l'utilisateur pour des visualisations optimales tout au long du processus de découverte en fonction de la démarche analytique choisie ?
  • L'utilisateur dispose-t-il de fonctionnalités avancées pour enrichir l'analyse sans avoir à interpréter ou à consulter les algorithmes ou les modèles sous-jacents utilisés dans le produit ?
  • L'utilisateur a-t-il accès aux statistiques sous-jacentes des analyses avancées s'il doit les communiquer à des utilisateurs plus expérimentés qui peuvent en avoir besoin pour la validation ou d'autres analyses ?
  • Les métadonnées au niveau des champs sont-elles accessibles tout au long de l'analyse et peuvent-elles être enrichies par l'utilisateur ?

Les critères d'évaluation sont ensuite présentés du point de vue du créateur de contenus qui a de nouvelles questions auxquelles les tableaux de bord ou les sources de données disponibles dans l'environnement ne répondent pas. L'évaluation doit alors se focaliser sur les points suivants.

Critères d'évaluation

Les créateurs de contenus doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.

  • Absorber et modéliser les données qui ne sont pas encore approuvées afin d'explorer et découvrir de nouvelles informations
  • Combiner des données approuvées et non approuvées pour créer de nouvelles sources de données à analyser
  • Utiliser les nouvelles sources de données et les anciennes pour constituer un nouveau contenu analytique à partager et à promouvoir
  • Modifier le contenu analytique existant en fonction des nouvelles conclusions découlant de la découverte et de l'exploration
  • Créer un environnement d'analyse guidée pour encourager les utilisateurs de données à exploiter davantage d'informations

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • L'utilisateur peut-il se connecter aux sources de données ne bénéficiant pas d'une gouvernance centralisée ?
  • La plate-forme offre-t-elle des possibilités de connexion étendues englobant les sources de données structurées et non structurées à absorber et à analyser ?
  • Le créateur de contenus peut-il effectuer sur les nouvelles sources de données non approuvées toutes les tâches d'analyse et de découverte citées dans la section sur l'utilisateur de données ?
  • L'utilisateur peut-il étendre virtuellement une source de données approuvée sans modifier la structure de données sous-jacente ou le processus de chargement ?
  • L'utilisateur peut-il créer du contenu analytique avec une nouvelle source de données ou avec une source hybride composée de données approuvées et non approuvées ?
  • L'utilisateur peut-il créer d'autres versions du contenu sous gouvernance en vue de les partager et suivre les modifications apportées au fil du temps ?
  • L'utilisateur peut-il rediriger la connexion de données sous-jacente du contenu analytique sous gouvernance pour utiliser une nouvelle source, ou une version améliorée de celle-ci, sans avoir d'impact en aval ?
  • L'utilisateur peut-il intégrer des contrôles par le biais de la programmation dans le contenu analytique pour faciliter l'interaction et offrir un environnement guidé à un grand nombre d'utilisateurs de données ?
  • L'utilisateur peut-il créer et enregistrer des feuilles de style ou des thèmes personnalisés à appliquer lors de la création d'autres contenus ?

Partage

L'approche du partage de contenu a évolué. Dans les plates-formes BI traditionnelles, cela consistait à fournir des rapports statiques, imprimés ou exportés par e-mail ou directement sur le bureau des intéressés. Le partage implique désormais la collaboration et certains aspects des interactions sociales devenus habituels dans tous nos outils professionnels. Cette transition repose sur le simple fait que l'information est déjà obsolète lorsque le rapport est imprimé ou exporté, alors que les utilisateurs d'aujourd'hui sont en quête perpétuelle d'informations les plus récentes. Certains aspects du partage de contenu supposent la mise à disposition à grande échelle de l'information, tandis que d'autres placent la collaboration au cœur de l'analyse. Ces deux scénarios sont pris en compte dans les critères d'évaluation de cette section.

Commençons par le modèle push qui consiste à mettre l'information à la disposition d'un grand nombre d'utilisateurs, qui rappelle plutôt l'approche traditionnelle. Cependant, les plates-formes modernes doivent également permettre aux entreprises de partager le contenu avec une grande diversité d'utilisateurs internes et externes. Ces tâches incombent en grande partie au professionnel IT/BI. C'est pourquoi les critères d'évaluation ci-dessous doivent être examinés de ce point de vue.

Critères d'évaluation

Les professionnels IT/BI doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.

  • Fournir le contenu dans tous les formats utilisés dans l'entreprise
  • Intégrer le contenu analytique pour le rendre accessible à davantage de personnes et contextualiser son utilisation
  • Assurer l'accès et l'utilisation par les personnes extérieures à l'entreprise

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • Est-il possible de présenter le contenu analytique dans tous les formats d'appareils utilisés dans l'entreprise pour accéder à l'environnement ? Cela comprend les tablettes, les smartphones, les ordinateurs portables, les grands écrans, etc.
  • Est-il possible d'intégrer le contenu analytique dans les applications et les portails Web auxquels les utilisateurs accèdent habituellement au sein de l'entreprise ?
  • Est-il possible de partager le contenu analytique avec les utilisateurs externes situés en dehors du pare-feu de l'entreprise ?

Le deuxième scénario représente une réelle collaboration, où les contenus approuvés et non approuvés font tous les deux l'objet d'une discussion, d'un examen et d'une validation entre collègues, au sein d'un groupe de travail ou au niveau de l'entreprise.
Cette collaboration doit faire partie intégrante du processus d'acquisition de nouvelles informations exploitables et doit également intervenir dans le processus de gouvernance. Dans ce scénario, c'est le créateur de contenus qui a le rôle principal. Les critères d'évaluation sont donc examinés de ce point de vue.

Critères d'évaluation

  • Les créateurs de contenus doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.
  • Collaborer avec les collègues pour le développement et la validation du contenu analytique
  • Annoter les découvertes et en discuter à la manière d'une conversation sur les médias sociaux
  • Suivre des types de contenu ou des auteurs spécifiques
  • Évaluer la qualité de contenus analytiques spécifiques
  • Créer des storyboards pour partager les découvertes et les informations exploitables
  • Compléter et enrichir le contenu visuel avec des textes narratifs

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • Dans l'entreprise, les utilisateurs peuvent-ils travailler ensemble sur le contenu partagé afin de discuter des enseignements que l'on peut en retirer et approfondir les découvertes ?
  • Les utilisateurs peuvent-ils ajouter directement des annotations et des commentaires dans le contenu, quel que soit le format de l'appareil ?
  • Les utilisateurs peuvent-ils suivre chronologiquement les détails d'une conversation et afficher un instantané du contenu dont il est question, tel qu'il apparaissait lorsqu'un commentaire a été ajouté ?
  • Les utilisateurs peuvent-ils suivre des personnes en particulier au sein de l'entreprise et être informés de leurs activités ?
  • Les utilisateurs peuvent-ils suivre des sujets ou des types de contenu spécifiques et être informés de la publication de nouveaux contenus répondant à leurs critères ?
  • Les utilisateurs peuvent-ils donner leur avis sur le contenu via un système d'évaluation ou comme sur les médias sociaux en utilisant les mentions « J'aime » ?
  • Les utilisateurs peuvent-ils créer des histoires pour représenter une séquence logique d'enseignements tirés des contenus afin de guider un autre utilisateur dans la démarche analytique ?
  • Les utilisateurs peuvent-ils intégrer des récits descriptifs afin de compléter le contenu visuel d'une analyse, que ce soit manuellement ou automatiquement grâce aux fonctionnalités de la plate-forme ?

Promotion et gouvernance

Il existe plusieurs modes de gouvernance. Les possibilités sont vastes entre un environnement très contrôlé placé sous la houlette de l'IT et un modèle avec peu ou pas de contrôles. Les entreprises sont toutes différentes à cet égard, mais beaucoup se situent quelque part à mi-chemin entre ces deux extrêmes. Il arrive fréquemment que même au sein d'une même structure les critères de gouvernance varient en fonction des données et des besoins des utilisateurs.

Lors du choix d'une plate-forme analytique moderne, la flexibilité est un facteur déterminant. Il faut en effet répondre aux attentes diverses des utilisateurs et être en mesure d'adapter les critères de gouvernance en fonction de votre évolution. Par exemple, pour faciliter la transition, l'entreprise peut commencer par utiliser la nouvelle plate-forme de manière traditionnelle, puis augmenter progressivement l'éventail des fonctionnalités mises à la disposition des utilisateurs via le libre-service. Il est tout aussi important d'évaluer les différentes fonctionnalités d'une plate-forme en matière de gouvernance des données et de gouvernance des analyses, deux domaines distincts mais interconnectés (comme illustré ci-dessous). Vous garantirez ainsi que la plate-forme offre suffisamment de flexibilité pour mettre en place le modèle de gouvernance approprié et l'ajuster au fil du temps en fonction des besoins.

Avec la plupart des modèles d'analyse modernes, une approche naturelle de la gouvernance basée sur le libre-service favorise l'adoption, permet d'obtenir de meilleures informations exploitables et améliore les résultats de l'entreprise. Cette approche doit donc être privilégiée dans le cadre de cette évaluation.

Elle implique un sous-ensemble de créateurs de contenus, appelés « responsables de l'information » dans ce guide, qui sont principalement chargés de définir et de piloter le processus de gouvernance global. Dans les sections suivantes, les aspects liés à la fois à la gouvernance des données et à la gouvernance de l'analytique seront examinés du point de vue des créateurs de contenus et du professionnel IT/BI.

Gouvernance des données

L'une des tâches fondamentales du créateur de contenus consiste à définir le cadre de gouvernance et à s'assurer qu'il est respecté. Les critères d'évaluation liés à la gouvernance des données doivent donc être examinés de ce point de vue.

Critères d'évaluation

Les créateurs de contenus doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.

  • Définir, gérer et mettre à jour les modèles de données utilisés pour les analyses (gestion des sources de données)
  • Définir, mettre à jour et présenter de manière autonome les métadonnées au niveau des champs pour les utilisateurs (gestion des métadonnées)
  • Capturer et présenter de manière centralisée les règles de nettoyage et d'enrichissement des données qui sont appliquées aux modèles de données publiés (enrichissement et qualité des données)
  • Contrôler et suivre les statistiques d'utilisation des modèles de données définis de manière centralisée (surveillance et gestion)

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • Un responsable de l'information peut-il publier un modèle de données dans le système de stockage afin d'étendre son utilisation à toute l'entreprise ?
  • Est-il possible d'enrichir par une opération de promotion un modèle de données publié avec des champs définis par l'utilisateur validés ?
  • Un responsable de l'information peut-il marquer d'un filigrane les modèles de données approuvés ?
  • Est-il possible d'ajouter des éléments de données ou des sources à un modèle de données publié pour le compléter virtuellement sans affecter le contenu et/ou les utilisateurs en aval ?
  • Est-il possible d'effectuer une analyse d'impact avant de modifier un modèle de données ?
  • Le créateur de contenus peut-il ajouter des métadonnées descriptives aux dimensions et aux mesures dans un modèle de données publié et les mettre à jour ?
  • Est-il possible de présenter aux utilisateurs les règles métier et les transformations de données utilisées pour créer et renseigner les modèles de données publiés ?
  • Est-il possible de suivre, d'auditer et d'annuler les modifications apportées aux modèles de données le cas échéant ?
  • Un responsable de l'information a-t-il accès aux statistiques d'utilisation et aux fonctionnalités de la plate-forme pour identifier des redondances, des incohérences, une non-utilisation, etc. dans les attributs du modèle de données ?

L'administration et la facilitation du processus de gouvernance complet reviennent principalement au professionnel IT/BI. Les critères d'évaluation suivants liés à la gouvernance des données doivent donc être examinés de ce point de vue.

Critères d'évaluation

Les professionnels IT/BI doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.

  • Définir les paramètres de sécurité et les contrôles d'accès liés aux modèles de données publiés (sécurité des données)
  • Contrôler et auditer l'utilisation pour assurer le respect et l'utilisation appropriée des données (surveillance et gestion)
  • Créer les modèles requis pour assurer la cohérence entre les services et les responsables de l'information (gestion des sources de données)
  • Respecter la stratégie globale de l'entreprise pour les données (gestion des sources de données)

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • Est-il possible d'hériter, le cas échéant, de la sécurité des systèmes sources ?
  • L'administrateur peut-il accepter ou refuser l'accès au niveau des utilisateurs ou des groupes pour chaque source de données ?
  • Est-il possible de définir les droits d'accès au niveau des lignes pour permettre à un utilisateur d'accéder à un sous-ensemble de données pour chaque source ?
  • L'administrateur peut-il définir des rôles et des privilèges spécifiques pour chaque utilisateur du système afin de contrôler qui peut créer, modifier et promouvoir les sources de données partagées ?
  • L'administrateur peut-il suivre et analyser l'utilisation dans tout le système ?
  • L'administrateur a-t-il accès à une vue complète de l'environnement, c'est-à-dire sur tout le système, afin d'identifier les redondances et les incohérences entre les modèles de données gérés par les différents responsables de l'information ?
  • L'administrateur peut-il créer une source de données et la référencer en aval dans le contenu analytique et au niveau des utilisateurs à la place d'une source existante d'une manière transparente ?
  • L'administrateur peut-il choisir la stratégie de stockage la plus appropriée pour les données dont a besoin la plate-forme d'analyse en fonction de l'architecture de référence de l'entreprise ?

Gouvernance pour l'analytique

L'une des tâches fondamentales du créateur de contenus consiste à définir le cadre de gouvernance et à s'assurer qu'il est respecté. Les critères d'évaluation liés à la gouvernance de l'analytique doivent donc être examinés de ce point de vue.

Critères d'évaluation

Les créateurs de contenus doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.

  • Accéder aux fonctionnalités de la plate-forme pour faciliter la validation et la vérification de l'exactitude du contenu analytique généré par les utilisateurs (validation de contenu)
  • Promouvoir le contenu analytique validé dans un environnement sécurisé et centralisé, conformément au processus de gouvernance (promotion de contenu)
  • Certifier le contenu approuvé et le distinguer du contenu non approuvé dans le même environnement (certification de contenu)
  • Contrôler et auditer l'utilisation du contenu publié et suivre l'utilisation du contenu non approuvé (surveillance de l'utilisation du contenu)

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • Un responsable de l'information peut-il accéder aux données de référence stockées dans la plate-forme et les utiliser pour valider l'exactitude du contenu évalué avant sa promotion ?
  • Est-il possible de promouvoir les contenus développés par les utilisateurs dans un environnement partagé afin d'augmenter leur utilisation ?
  • Lors du processus de promotion, est-il possible de rediriger les sources de données originales de sorte à référencer les modèles de données approuvés qui ont déjà été publiés ?
  • Est-il possible d'ajouter des filigranes au contenu analytique publié pour indiquer qu'il a été certifié et qu'il est fiable ?
  • Un responsable de l'information peut-il accéder aux statistiques d'utilisation du contenu publié, qu'il soit approuvé ou non, et les analyser afin de garantir une utilisation appropriée ?

L'administration et la facilitation du processus de gouvernance complet reviennent principalement au professionnel IT/BI. Les critères d'évaluation suivants liés à la gouvernance de l'analytique doivent donc être examinés de ce point de vue.

Critères d'évaluation

Les professionnels IT/BI doivent être en mesure d'effectuer les actions suivantes.

  • Créer et gérer un environnement destiné au stockage et à l'organisation du contenu publié (gestion de contenu)
  • Sécuriser le contenu analytique et accorder aux utilisateurs les niveaux d'accès appropriés en fonction du type de contenu, de sa sensibilité, des besoins de l'entreprise, etc. (sécurité, autorisations et contrôles d'accès)
  • Contrôler les tendances d'utilisation générales des différents domaines d'activité de l'entreprise (surveillance de l'utilisation du contenu)

Les questions à se poser pour faire le bon choix

  • Est-il possible d'adapter l'environnement aux besoins et préférences de l'entreprise en matière d'organisation du contenu et de gestion générale ?
  • Le professionnel IT/BI peut-il octroyer l'accès au contenu de la plate-forme via les portails de l'entreprise afin de tirer parti des systèmes de gestion de contenu existants ?
  • Est-il possible d'appliquer la sécurité à un niveau granulaire pour autoriser ou refuser l'accès des utilisateurs à un contenu analytique spécifique ?
  • Est-il possible d'appliquer automatiquement la sécurité définie au niveau du modèle de données pour tout le contenu analytique en aval ?
  • Est-il possible de suivre et d'analyser les tendances et les préférences d'utilisation afin de fournir à l'administrateur une évaluation globale de l'environnement et de la façon dont il est utilisé ?

Pour comprendre réellement l'impact que les données peuvent avoir sur l'entreprise, il est nécessaire de remplacer les plates-formes BI traditionnelles par des plates-formes analytiques modernes. Ces dernières intègrent à la fois le libre-service et la gouvernance. L'entreprise dispose alors de données fiables qu'elle peut exploiter pour avoir plus de visibilité sur son activité. Ces plates-formes doivent être évaluées sous un autre angle, car elles diffèrent totalement de la BI traditionnelle pilotée par l'IT.

Tableau, leader avéré sur le marché de l'analytique moderne, aide les entreprises à explorer les données fiables dans un environnement sécurisé et évolutif. Sa plate-forme donne accès à l'analytique visuelle et intuitive, à des tableaux de bord interactifs et à des analyses ad hoc illimitées qui révèlent des opportunités inédites et permettent des découvertes enthousiasmantes. Elle offre également les fonctionnalités de sécurité, de gouvernance et de gestion dont vous avez besoin pour intégrer sereinement Tableau dans vos processus, sur site ou dans le cloud, et vous permet d'exploiter la puissance d'une véritable analytique en libre-service.

À propos des auteurs: 

Josh Parenteau

Directeur de la veille stratégique chez Tableau

Autres ressources susceptibles de vous intéresser…