Sager Creek Vegetable Company accède aux informations exploitables que recèle sa chaîne d'approvisionnement grâce à Tableau


Sager Creek Vegetable Company (Sager Creek) est une filiale de Del Monte Foods, Inc. Cet industriel produit des fruits et légumes en conserve pour de nombreuses marques bien connues, comme Popeye™ et Freshlike™.

Avant Tableau :

  • Mieux comprendre la base de données nécessitait une fusion complexe de données exprimées dans différents langues
  • Cela faisait deux ans que l'entreprise essayait de réunir les données de deux gigantesques environnements de production

Puis, grâce aux technologies Tableau et Alteryx, Sager Creek a pu :

  • Fournir une vue englobant plusieurs environnements en seulement 8 heures
  • Donner aux décideurs la possibilité de déceler rapidement ce qui fonctionne très bien et ce qui nécessite une attention particulière
  • Analyser des millions de lignes de données
  • Comprendre et contrôler les processus quotidiens
  • Anticiper l'avenir à l'aide d'analyses prédictives

Tableau : Quels objectifs avez-vous atteints avec la solution Tableau ?
Matthew Hughes, responsable en chef des solutions d'aide à la décision : Nous essayons d'analyser les actions simultanées d'un très grand nombre de personnes et de déceler ce qui peut être amélioré et ce qui fonctionne bien.

Nous voulons comprendre quel comportement a permis d'obtenir tel ou tel résultat. À quoi avons-nous abouti ? Que se passait-il hier, que se passe-t-il aujourd'hui ? Et à quoi devons-nous nous attendre demain ?

Du point de vue des transactions, peut-on prévoir ce qu'il adviendra de cette ressource ? Comment évoluera-t-elle si elle est confiée à cette personne ? Ou bien à cette personne, et pendant cette tranche horaire ?

Nous parlons de 20 000 lignes de données transactionnelles en quelques jours seulement. Et d'un système à mettre en place à l'échelle d'une usine entière, avec ses trois cents employés, sa centaine de ressources et ses trois équipes en horaires décalés… C'est extraordinaire. Je me réjouis à l'idée de pouvoir réellement traiter ces volumes et relever ces défis.

Tableau : Comment la solution Tableau a-t-elle motivé votre équipe ?
Matthew : Nous avons relié les systèmes de deux gigantesques environnements de production en huit heures, avec quelques milliers de dollars et trois personnes, et obtenu un résultat qu'un service informatique au complet n'avait pu atteindre en deux ans. Ça, c'est vraiment intéressant.

Tableau : À quelles questions avez-vous pu répondre avec la solution Tableau ?
Matthew : Les questions portent souvent sur le volume des transactions. En enregistrant les résultats des ressources, nous pouvons prévoir les conséquences de certains changements en nous basant sur l'évolution passée, et tirer réellement profit des données.

Il nous suffit désormais de prendre un peu de recul et de réfléchir à la façon de mener les activités en fonction des dates d'arrivée des marchandises à l'usine, lorsque les légumes sortent tout juste du camion. Nous rapprochons des données, et nous nous demandons : « Nous avons ce calendrier-ci et les ressources s'écoulent de telle façon : que prévoyons-nous de faire ? »

Ce genre de questions, nous pouvons les confier aux responsables d'usine ou aux cadres dirigeants, car ils disposent d'une très grande marge de manœuvre sur les informations contenues dans l'environnement.

Nous avons relié les systèmes de deux gigantesques environnements de production en huit heures et obtenu ce qu'un service informatique au complet n'avait pu réussir en deux ans.

Tableau : Comment s'est passée l'intégration de la solution Tableau dans l'entreprise ?
Matthew : Nous avons dû batailler longtemps. Il fallait démontrer que les outils Tableau avaient toutes les fonctionnalités nécessaires pour examiner chaque détail et la situation dans son ensemble, et que les processus de planification d'une société estimée à un milliard de dollars pouvaient être pris en charge. Ensuite seulement, on nous a dit : « Ah oui, ça nous convient, ça correspond à l'image que nous voulons donner de notre entreprise et à ce que nous voulons savoir. »

La solution Tableau est totalement évolutive quoi qu'il arrive, n'est-ce pas ? Une visualisation efficace, c'est une visualisation qui change la façon de gérer l'activité. L'entreprise possède désormais un avantage concurrentiel.

Vous avez toujours le sentiment d'être le héros. Vous savez, quand quelqu'un vous dit « Comment avez-vous fait ça ? », et que vous répondez « Ce n'est pas difficile, je vais vous montrer ». Facile de se faire des amis, non ?

Un partenariat avec Alteryx qui fait parler les données

Tableau : Comment décririez-vous Tableau et Alteryx ?
Matthew Hughes, responsable en chef des solutions d'aide à la décision : Tableau, c'est un excellent vecteur de communication. Alteryx place ce vecteur au bon endroit.

Tableau : Comment utilisez-vous les outils Tableau pour faire des découvertes ?
Matthew : Les données d'un environnement de production nécessitent une fusion et une agrégation complexes, car elles sont exprimées dans différents langages.

Vous pouvez faire parler chaque segment et chaque secteur grâce aux outils Tableau, et c'est ce que nous avons fait. Au final, cela nous a montré qu'il y avait beaucoup à dire, que cela se passait dans le logiciel Tableau et que nous pouvions le voir. Toutefois, nous n'arrivions pas à faire le lien entre les éléments. Alors, nous nous sommes demandé si les produits Tableau pouvaient nous aider.

Tableau : Comment les technologies Tableau et Alteryx collaborent-elles pour relever vos défis en matière de données ?
Matthew : Vous commencez par rassembler de gros fragments, qui vous donnent déjà des informations importantes. Ensuite vous faites appel à Alteryx pour que toutes ces informations parlent d'une seule voix. Voilà comment ça fonctionne. Et la solution Tableau présente le tout dans une visualisation simple et épurée. Mais d'abord, Alterix a dû utiliser sept systèmes aux langages inconciliables, constitués de cubes de millions de lignes de données, tout rassembler, puis raconter une seule histoire avec tous ces différents éléments.

Ce qui a fait la différence, de notre point de vue, c'était l'association des outils Tableau et de toutes les informations exploitables intéressantes à notre portée. Parce qu'elles étaient si nombreuses… Comment les réunir toutes dans une seule synthèse narrative ? Nous l'avons fait avec Alteryx.

Tableau : C'est génial. Les produits Tableau ont-ils un impact aussi sur chaque personne ?
Matthew : Il y a seulement quelques semaines, notre vice-présidente passait quatre heures, tous les dimanches matin, à normaliser les données Excel de différents rapports pour pouvoir répondre aux questions qui lui étaient posées. Alors que cela peut être si facile, en gagnant du temps.

En deux temps, trois mouvements, nous avons fait ce qu'il fallait, en créant une infrastructure qui se gère presque toute seule. Il suffit d'appuyer sur deux ou trois boutons. Nous avons partagé ce travail, et hop ! la vice-présidente peut de nouveau dormir le dimanche matin. C'est une pensée très agréable.

Nous sommes sur le point de changer entièrement la manière d'envisager nos procédés de fabrication. Nous essayons de prendre les choses en main. Pour cela, nous incitons à la capture des données, à leur fusion et à leur compression pour en tirer un récit.

Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...