Transparence accrue en matière de données pour la province Hollande-Méridionale


Tableau : Pouvez-vous nous expliquer comment l'administration de la province utilise les données ?
Jesper Van Loon, conseiller : La province est une administration locale qui assure la liaison entre les municipalités et le gouvernement national. Nos actions reposent largement sur l'exploitation d'informations et de connaissances, et nous avons besoin de grands volumes de données.
Mathijs Van Niel : Nous disposons de nombreux ensembles de données sur le logement ou la circulation, que nous utilisons pour nos analyses. Nous publions également nos tableaux de bord sur un portail public, pour rendre ces données accessibles aux 3,5 millions d'habitants de la province.
Jesper Van Loon : Nous devons réfléchir aux problèmes de logement et envisager des scénarios pour l'avenir, en prenant en compte le développement démographique, les analyses économiques et les données sur la mobilité, pour obtenir les données pertinentes dont nous avons besoin pour prendre nos décisions dans ces domaines.

Tableau : Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez dû faire face et qui vous ont fait opter pour Tableau ?
Jesper Van Loon : Il devenait difficile pour nous de gérer un nombre toujours grandissant de questions. Nous voulions donc un outil capable de gérer ce volume.
Mathijs Van Niel : Nous pensons que les produits Tableau permettent une multitude d'utilisations. Nous disposons d'un important volume de données, que personne n'est en mesure d'utiliser en l'état. Les produits Tableau permettent de rendre facilement ces données accessibles au public.
Jesper Van Loon : Nous avons une bonne idée de ce que nous souhaitons faire avec les données dont nous disposons, mais elles manquent de structure. Les méthodes de collecte, ou parfois les données elles-mêmes, sont différentes d'une province à l'autre. Il est donc très utile de pouvoir toutes les combiner et d'utiliser les produits Tableau pour les intégrer et leur donner du sens. Nous disposons maintenant d'une plate-forme qui est non seulement interactive, mais qui nous permet de voir nos données beaucoup plus rapidement. Nous avons par exemple réussi à importer nos feuilles Excel dans Tableau Desktop pour les rendre plus interactives, à la fois pour nous en tant qu'analystes, mais aussi pour les utilisateurs finaux.

Tableau : Pouvez-vous nous en dire plus sur le format de vos données ?
Mathijs Van Niel : Il s'agit de bases de données SQL, ou encore de fichiers Excel et Access. Il s'agit aussi bien de feuilles Excel avec quelques lignes et colonnes, que de bases de données contenant des millions de lignes de données sur le logement aux Pays-Bas.
Jesper Van Loon : Nous disposons aussi de fichiers XML ou GML avec des données géospatiales. Nous réalisons principalement des analyses géospatiales, qui sont relativement complexes et nécessitaient des programmes particuliers. Les produits Tableau permettent de réaliser des analyses géospatiales qui répondent assez bien à nos besoins, ce qui nous a agréablement surpris.
Mathijs Van Niel : Vraiment agréablement surpris, en effet.

Tableau : Parlez-nous du partage de visualisations Tableau sur votre site Web.
Jesper Van Loon : La fonctionnalité qui permet de présenter les données et de les publier est puissante et surtout très utile, en particulier pour les ensembles de données volumineux. De cette manière, même un sujet a priori peu intéressant devient très attrayant, une fois présenté à l'aide d'une visualisation Tableau.

Tableau : Nous sommes ravis de l'entendre ! Et comment se passe l'intégration au site Web ? Avez-vous rencontré des problèmes ?
Mathijs Van Niel : L'intégration a eu un impact très fort. Nous avions déjà conçu un site de ce type auparavant, qui présentait tous nos graphiques et toutes nos cartes au format JPEG. Nous devions donc créer chaque fichier JPEG à présenter sur le site, ce qui représentait un travail colossal. Aujourd'hui, avec les produits Tableau, il suffit d'intégrer la visualisation. Lorsque vous apportez des modifications dans le tableau de bord, la visualisation du site Web les reflète en temps réel.

Tableau : Formidable. Comment employez-vous le temps que vous avez ainsi gagné ?

Les utilisateurs constatent que les données peuvent être vivantes et attrayantes, même si le sujet sous-jacent peut sembler rébarbatif, ce qui peut donner envie de s'y plonger davantage.

Jesper Van Loon : Nous ne consacrons pas pour autant moins de temps aux visualisations, mais comme l'ensemble de la procédure est bien plus rapide, nous en produisons davantage. Ainsi, sur une même période de temps, nous intégrons bien plus d'informations qu'avant, car l'outil est très efficace. Les utilisateurs constatent que les données peuvent être vivantes et attrayantes, même si le sujet sous-jacent peut sembler rébarbatif, ce qui peut donner envie de s'y plonger davantage.

Tableau : Que feriez-vous si vous n'utilisiez pas les outils Tableau ?
Mathijs Van Niel : Si nous n'utilisions pas les produits Tableau…
Jesper Van Loon : Je pense que je me chercherais un autre travail !
Mathijs Van Niel : C'est vrai, nos activités et les projets sur lesquels nous travaillons actuellement seraient bien moins passionnants.

Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...