De stagiaire à Zen Master : le parcours d'un analyste


Jonathan Trajkovic a commencé à utiliser Tableau lorsqu'il était étudiant, dans le cadre de son stage de master. À propos de cette époque de sa vie, il explique qu'il a obtenu ce stage grâce à un tableau de bord réalisé avec Tableau.

Aujourd'hui, Jonathan Trajkovic maîtrise parfaitement les outils Tableau. Il travaille sur des projets de grande envergure pour Synaltic Group et crée des visualisations percutantes pour la communauté Tableau Public. Même si Jonathan Trajkovic est devenu Zen Master Tableau en 2015, il avoue qu'il continue d'acquérir des compétences sur les logiciels Tableau.


Tableau : Comment avez-vous commencé à utiliser Tableau ?
Jonathan Trajkovic, Analyste de données, Synaltic Group : Tableau m'a permis de décrocher mon premier poste, parce que, et c'est assez drôle en fait cette histoire, quand j'ai fait mon master, je voulais faire de la chimie et en même temps de la gestion de projet. C'était un peu mon but, je venais de la chimie « pure recherche », et je voulais entrer dans une entreprise. Je n'ai pas trouvé de stage en région parisienne ni ailleurs en France. C'était assez compliqué, avec un marché assez bouché. Lorsque j'ai fait mon rendu de projet, j'ai présenté mon premier tableau de bord [réalisé avec Tableau]. Mon patron actuel, qui à l'époque était aussi professeur, m'a dit : « Si ça t'intéresse, on peut te trouver un stage chez nous ».

J'ai longuement réfléchi, et j'ai fini, deux à trois semaines avant le début du stage, par aller le voir et passer l'entretien.

Je suis arrivé en stage chez eux au mois de février, et au mois d'août, j'ai signé mon CDI.

Ça s'est plutôt bien passé, et je pense que c'est grâce à Tableau que j'ai pu avoir cette chance.

C'est l'un des atouts de Tableau : je n'ai pas encore trouvé ses limites. C'est quelque chose que j'apprécie énormément : les logiciels évoluent et moi je continue de progresser.

Tableau : Vous avez réalisé beaucoup de projets sur Tableau pour des clients. Quels sont les projets qui vous ont le plus marqué ?
Jonathan : Le client qui m'a le plus marqué, c'est le premier que j'ai accompagné, la Croix-Rouge française. C'est là que j'ai le plus appris : comment faire des requêtes SQL, comment est structurée une base de données, mes premiers gros tableaux de bord.

Je continue d'apprendre avec eux, parce qu'on les accompagne toujours, et on est sur d'autres types de projets.

Et le deuxième client que je pourrais citer, c'est La Poste (courrier), parce que c'est à ce moment-là que j'ai fait les plus gros développements. Actuellement, ce sont des applications assez compliquées techniquement, et en même temps, il y avait un gros défi côté métier.

Tableau : Vous êtes un utilisateur expérimenté. Continuez-vous toujours à apprendre de nouvelles choses avec Tableau ?
Jonathan : Avec Tableau, oui, je continue d'apprendre tous les jours avec tous les clients que je peux rencontrer, et toutes les personnes avec qui je travaille.

C'est un outil que je commence à connaître assez bien, et en même temps, je continue toujours d'apprendre, parce qu'il y a toujours quelque chose à découvrir.

Il y a des cas intéressants : avec des clients, je peux apprendre des petits détails que je n'avais pas vus depuis quatre ans, et qui peuvent faciliter la vie. En même temps, ça me permet aussi d'aller toujours plus loin. C'est l'une des forces de l'outil, c'est que je n'ai pas encore trouvé de limites, et c'est quelque chose que j'apprécie beaucoup : c'est que ça continue..., je continue de progresser en fait.

Tableau : Comment êtes-vous devenu Zen Master Tableau en 2015 ?
Jonathan : Alors, je pense que je suis devenu Tableau « Zen Master » grâce au travail dans la communauté, ce que j'ai réalisé sur Tableau Public. Pour rappel, c'est une nomination, donc ça a été un travail assez long, et en même temps, ce n'était pas cherché. C'est ça qui était un peu surprenant, c'est que ce n'était pas un de mes buts. J'ai eu la chance quelque part d'être nommé, et ça implique de rester toujours actif dans la communauté, de continuer à faire des choses qui parlent aux gens, qui les intéressent, qui les aident aussi, c'est un des buts. Je crois que c'est un des buts qui me plaît le plus aussi, c'est d'apporter de l'aide à ceux qui cherchent des réponses sur Tableau et continuer aussi à créer des visualisations que je pense être utiles à ceux qui vont les lire.

Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...