culture de l'analyseNote de l'éditeur : cet article a été publié pour la première fois sur le site VentureBeat.

Personne n'aime avancer à l'aveugle. Nous sommes naturellement curieux et nous aimons savoir où nous allons. Comme l'a si bien dit le chercheur Jonathan Litman, le savoir est gratifiant, car il permet de dissiper le moindre sentiment d'ignorance ou d'incertitude.

Mais nous en voulons toujours plus. Nous avons également besoin de connaître le pourquoi du comment. La réponse ne suffit pas : nous voulons participer au processus de découverte. Ce que nous apprenons tout au long de notre vie nous aide à éviter les mauvaises surprises, à reproduire ce qui fonctionne et à identifier de nouvelles opportunités.

Ce sont les données qui facilitent la compréhension et nous aident à trouver des réponses. Et c'est là qu'entre en jeu la culture de l'analyse.

En quoi consiste la culture de l'analyse ?

Cette culture repose sur les deux principaux atouts d'une entreprise : ses employés et ses données. L'entreprise procure un environnement qui permet aux utilisateurs de trouver des réponses dans leurs données pour satisfaire leur curiosité et aller de l'avant.

En permettant à ses employés d'explorer les données dans un environnement sécurisé et fiable, l'entreprise décuple les possibilités des personnes qui ont une bonne connaissance du contexte de leurs activités et qui sauront mettre à profit les informations exploitables qu'elles découvriront. Ces utilisateurs pourront collaborer entre eux et prendre des décisions éclairées basées sur les données qu'ils analysent.

Cette capacité à voir et comprendre les données n'est pas liée à un poste en particulier. Cette culture encourage chaque utilisateur à explorer les données, puisqu'il y a accès. Tout le monde peut découvrir des informations exploitables, partager ses découvertes et contribuer à l'amélioration des résultats de l'entreprise.

Les avantages d'une culture de l'analyse

Nombreuses sont les entreprises qui ont déjà adopté cette approche avec succès. Par exemple, grâce à une culture basée sur les données, l'hôpital pour enfants de Seattle est parvenu à raccourcir le temps d'attente et à améliorer les soins.

« Auparavant, il nous fallait des jours, voire des semaines, pour créer une chose aussi simple qu'un tableau de bord axé sur le nombre de patients. Aujourd'hui, nous sommes en mesure de concevoir facilement des tableaux de bord mensuels et profitons également de tableaux de bord quotidiens pour améliorer chaque jour la prise de décision », explique Jason Jio, directeur administratif des services chirurgicaux au sein de l'hôpital.

Lorsque Jason Jio dit « nous », il fait référence à toutes les équipes. Les analystes, les responsables, les cliniciens, les médecins et les chercheurs ont tous recours à l'analyse des données pour découvrir des informations utiles, suivre les progrès et optimiser les résultats. Cet effort collectif a beaucoup aidé l'hôpital pour enfants de Seattle à comprendre l'origine de certaines tendances.

« Nous avons créé une visualisation formidable, qui présente les raisons des temps d'attente des patients et les facteurs qui contribuent à ces délais d'attente », explique Jason Jio.

La collaboration est un autre élément essentiel de cette culture. Les utilisateurs ont la possibilité de partager rapidement et facilement leurs données et leurs analyses. Ils peuvent s'appuyer sur leurs résultats respectifs pour réaliser leurs propres analyses et poser leurs propres questions.

C'est ce que Deloitte appelle la culture de la facilitation. Dans ce cabinet, les employés analysent les données et communiquent les résultats obtenus avec le reste de l'équipe. La direction met à leur disposition les outils qui leur permettent d'identifier rapidement et facilement de nouvelles opportunités. Le service IT, quant à lui, met en place des fonctionnalités de gouvernance et de sécurité pour encadrer le programme.

« Les utilisateurs peuvent faire des découvertes plus rapidement, et ils sont plus enclins à les partager qu'auparavant », affirme Ryan Renner, responsable de la stratégie et des opérations chez Deloitte. Un tel enthousiasme se répand à tous les échelons et suscite des réactions très positives de la part de la direction. »

Les piliers d'une culture analytique

De LinkedIn à AerLingus en passant par Ancestry.com, les entreprises qui adoptent cette culture et optimisent l'impact de leurs données sont de plus en plus nombreuses. Toutefois, une culture analytique ne se décrète pas et ne se développe pas du jour au lendemain. Elle nécessite une attention de tous les instants et des décisions ciblées sur la durée.

Il est notamment essentiel que la direction soutienne cette initiative. Une enquête menée par McKinsey révèle que les structures dotées de programmes performants en matière d'analyse sont presque trois fois plus susceptibles de bénéficier de l'approbation de leur direction que les autres.

De plus, avec le soutien de la direction, il est plus facile de donner un sens à la culture de l'analyse. Celle-ci peut s'interroger sur la manière de permettre à tous les employés de trouver des réponses à leurs questions et se demander s'ils ont les outils adéquats pour cela, ou encore favoriser et encourager le partage des résultats ainsi obtenus.

Avec l'approbation de la direction, il est plus simple d'établir une structure organisationnelle qui soutient cette initiative et qui encourage la participation. Elle peut également partager ses propres découvertes et élever le débat en cherchant quelles données ont permis d'obtenir un résultat particulier. Ces exemples prouvent aux autres utilisateurs qu'ils peuvent eux aussi exploiter la valeur de leurs données.

Le second pilier de la culture analytique est l'IT, et il n'a pas moins d'importance. Avec les plates-formes analytiques modernes, les entreprises peuvent désormais choisir une approche qui met la gouvernance et le libre-service sur un pied d'égalité. L'IT et les unités opérationnelles tendent alors vers un objectif commun.

L'IT met en place un environnement centralisé de données et de contenus fiables, et aide les utilisateurs métier à y accéder pour les explorer et trouver en temps réel les réponses à leurs questions. La sécurité et l'intégrité des données ne sont pas des obstacles à la flexibilité et à l'innovation.

Cette approche est le symbole d'une évolution radicale du rôle de l'IT. Aujourd'hui, la réussite des services IT va au-delà de la simple finalisation des projets dans le respect des délais et du budget. Leurs problématiques sont plus avancées. Ils doivent notamment déterminer si les employés utilisent les systèmes mis en place, si le taux d'adoption est élevé et s'ils aident l'entreprise à innover et à se développer.

Grâce à une approche contrôlée des analyses en libre-service, l'IT contribue à optimiser l'impact des données et devient un partenaire à part entière de l'entreprise.

Utile aux employés et essentielle à l'entreprise

Une culture de l'analyse présente des avantages tant pour l'entreprise que pour les employés. Laisser les utilisateurs explorer eux-mêmes leurs données leur donne également la possibilité de participer activement aux objectifs globaux de l'entreprise. Pouvoir offrir un service exemplaire à la clientèle et susciter des changements positifs sont des exemples d'objectifs globaux à viser. C'est très gratifiant pour une entreprise de savoir qu'elle peut suivre l'accomplissement de ses objectifs et avoir un impact sur les progrès.

Il est difficile de susciter la même adhésion dans les derniers stades d'un projet simplement en observant un graphique préparé à l'avance. Il est bien plus valorisant d'utiliser les données tout au long du processus pour prendre des décisions éclairées et mesurer les progrès réalisés. Cela permet de satisfaire à la fois notre curiosité et notre besoin de comprendre,

et offre de nombreux avantages aux entreprises. Les équipes pleinement engagées sont plus sereines et les utilisateurs gagnent en productivité, ce qui améliore au final les résultats de l'entreprise.

Pour en savoir plus et vous lancer, consultez le livre blanc Développer la culture de l'analyse en libre-service.

Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...

Ajouter un nouveau commentaire 

Abonnez-vous à notre blog