Remarque : cet article est d'Yvan Fornes, Zen Master Tableau, auteur invité de notre blog.

J'ai récemment eu le privilège d'enseigner ce que j'aime par-dessus tout, la visualisation de données, dans le cadre du programme Global MBA de l'EDHEC à Nice, en France. J'avais été envoyé par mon entreprise, Amadeus, premier fournisseur de solutions IT dans le secteur touristique et plus important système de réservations au monde.

L'EDHEC et Amadeus ont des objectifs similaires et collaborent donc régulièrement. Depuis plusieurs années, les participants au Global MBA de l'EDHEC fournissent des conseils pour Amadeus pendant deux mois, offrant ainsi des renseignements précieux sur les projets. En plus d'accueillir des stagiaires de l'EDHEC, Amadeus recrute également des diplômés du programme MBA, qui se classe parmi les 25 meilleurs au monde selon The Economist.

Un programme pour apprendre les bases de Tableau

L'objectif de mon cours d'une journée était d'apprendre aux étudiants à trouver des réponses aux questions qui se posent dans l'entreprise en utilisant Tableau. Pour atteindre cet objectif en si peu de temps, j'ai dû trouver un moyen pour que les étudiants apprennent par eux-mêmes avant et après le cours. Quand on me demande comment je procède, je recommande généralement les cinq étapes ci-dessous.

  1. Se familiariser avec les bases afin de comprendre des concepts tels que l'utilisation des piles, des étagères, de l'agrégation et des types de données. Des vidéos très utiles sont disponibles sur le site de Tableau. J'ai demandé aux étudiants de regarder ces vidéos pour se familiariser avec l'analytique visuelle :
  2. Mettre en pratique en créant son premier tableau de bord. Avant le cours, les étudiants devaient publier une ébauche de visualisation sur Tableau Public. Le sujet ? Répondre à une question en utilisant l'ensemble de données publiques que j'avais fourni.
  3. Suivre une ou deux formations avancées pour découvrir des concepts plus poussés. J'ai moi-même attendu trop longtemps (deux ans) : j'aurais gagné beaucoup de temps en en trouvant une plus tôt. Il vaut mieux le faire quelques mois après avoir commencé à utiliser Tableau. Ainsi, vous pourrez comprendre et appliquer des concepts plus complexes, comme les différents calculs : au niveau des lignes, agrégés, LOD et de table.
  4. Aller voir la galerie Tableau Public. Trouvez des visualisations qui vous plaisent, téléchargez-les à l'aide du bouton situé en bas droite, puis essayez de comprendre comment elles ont été créées. En déconstruisant des visualisations et des tableaux de bord, vous assimilerez les meilleures pratiques et comprendrez mieux les techniques à utiliser.
  5. S'entraîner, s'entraîner, et s'entraîner encore en créant de nouvelles visualisations et en les publiant sur Tableau Public. Au travail, vous serez souvent confronté aux mêmes ensembles de données et devrez répondre aux mêmes types de questions. En vous exerçant avec Tableau Public, vous découvrirez d'autres situations et de nouvelles approches analytiques.

Afin d'encourager les étudiants à s'entraîner, nous avons organisé un concours de visualisations en collaboration avec l'EDHEC, Tableau et Amadeus. Les participants ont produit une visualisation finale qui a été notée, et les trois meilleures équipes ont été récompensées. Les détails du concours sont indiqués plus bas dans cette page.

Première étape : se familiariser avec les concepts de base de la visualisation de données

Mon cours portait sur les meilleures pratiques de la visualisation de données et comportait des exercices pratiques sur Tableau. Ces approches mettaient en avant les trois concepts suivants.

  1. Commencer par une question à laquelle répondre ou une hypothèse à vérifier. Comme l'indique Alberto Cairo dans son livre intitulé The Functional Art : « Une bonne infographie est fonctionnelle tel un marteau. »
  2. Faire simple, mais pas ennuyeux. Bien que les meilleures pratiques de l'analyse visuelle soient un vaste sujet, ne perdez pas de vue ce principe essentiel : n'abusez pas des couleurs ou des polices (j'essaie de me limiter à deux). Jouez plutôt sur les nuances d'une même couleur et les styles d'une même police.
  3. Choisir le graphique approprié. Vous pouvez utiliser le célèbre diagramme d'Andrew Abela, mais voici ce que vous devez retenir : les graphiques en aires et avec des cercles doivent être utilisés avec pondération. Vous pouvez également lire l'article de 1984 de William Cleveland et Robert McGill sur la perception graphique pour en savoir plus sur les graphiques les plus précis, les graphiques à barres en 2D et ceux permettant des comparaisons plus génériques, comme les graphiques en aires et les nuances de couleurs.

Deuxième étape : mettre les étudiants sur la bonne voie grâce à ces conseils sur la création de visualisations

Afin de traduire ces concepts en actions concrètes, j'ai présenté à la classe neuf conseils relatifs à la visualisation de données. Voici les trois principaux.

  1. Ajouter du contexte. Nous devons aider les utilisateurs à interpréter nos visualisations. Comprennent-ils les questions clés de la visualisation ? Savent-ils comment l'explorer ? Pensez au contexte de votre visualisation et utilisez ces outils pour orienter l'utilisateur :
    • Chronologies accompagnées d'une tendance
    • Évolution d'une année sur l'autre
    • Benchmarks
  2. Les titres et le texte sont essentiels. La lecture d'un article publié sur Story Bench concernant la dernière étude de Michelle Borkin intitulée « Beyond Memorability : Visualization Recognition and Recall » a changé ma façon de concevoir mes visualisations. Des cartes de chaleur sont utilisées pour expliquer que les êtres humains sont d'abord attirés par les titres, le texte et les pictogrammes. Si, comme moi, vous portez une attention toute particulière aux chiffres, cet article ne vous laissera pas indifférent. Gardez à l'esprit que tout le monde ne connaît pas aussi bien que vous les données sous-jacentes.
  3. Tester, tester, et tester encore. Vous ne testerez jamais assez.
    • Votre visualisation s'affiche-t-elle correctement sur le Web et sur différentes tailles d'écran ? Ouvrez-la dans Chrome et Firefox pour obtenir les meilleurs résultats. Conseil de pro : essayez le générateur de formats afin de proposer à l'utilisateur une expérience optimale sur tous les appareils.
    • Votre public cible comprend-il votre visualisation ? Les interactions avec une visualisation nous apprennent énormément de choses, alors posez les questions suivantes aux utilisateurs : comprenez-vous comment la visualisation est conçue ? Trouvez-vous les réponses que vous cherchez ?

Troisième étape : donner aux étudiants un défi à relever

Après mon cours d'une journée, les 96 étudiants se sont répartis en groupes de trois pour le concours de visualisations de données Amadeus-EDHEC-Tableau. Les participants avaient deux semaines pour remettre leurs visualisations Tableau Public finales, en suivant ces instructions simples :

  • Utiliser l'ensemble de données Airport Eurostat accessible au public. (Téléchargez une des visualisations ci-dessous pour visualiser les données.)
  • Choisir une question basée sur les données.
  • Créer un tableau de bord Tableau répondant à la question.
  • Publier le tableau de bord sur Tableau Public.

Je craignais d'en demander un peu trop à mes étudiants, compte tenu du fait que la plupart d'entre eux ne connaissaient absolument rien de la visualisation de données ou de Tableau ne serait-ce que quelques jours auparavant. Cependant, j'ai été très satisfait de leur travail. Ils ont tous réussi à publier des tableaux de bord pertinents et instructifs. Découvrez ci-dessous les visualisations des gagnants.

1re place : Nouvelles destinations depuis l'aéroport de Nice, France

« Je me suis rendu compte du pouvoir d'une histoire efficace dans le monde des affaires actuel. Nous sommes constamment bombardés de données, à la portée variable et provenant de diverses sources, mais seuls ces points de données, accompagnés d'une histoire bien conçue, ont de l'importance. Avec l'aide de Tableau et en suivant les conseils avisés d'Yvan Fornes, mon équipe et moi-même avons appliqué le concept de la mise en récit dans notre visualisation. »

2e place : Où investir en Europe

« J'ai découvert Tableau grâce au MBA de l'EDHEC et à Yvan Fornes, Zen Master Tableau chez Amadeus. En tant que chef de projet PMP, je suis particulièrement enthousiaste à l'idée d'utiliser cet outil dans le milieu professionnel. En outre, la galerie de Tableau Public est une source d'informations très utile que je consulte désormais régulièrement en complément des médias traditionnels. »

3e place : Les vols selon les saisons et la croissance des compagnies aériennes

« Au rythme effréné auquel les décisions doivent être prises et en raison de la quantité de données à présent disponibles, Tableau est un outil puissant qui permet d'observer rapidement des tendances, de cerner les problèmes et de proposer des solutions rapides. »

Continuons d'apprendre

Ce fut pour moi un grand plaisir de donner ce cours aux étudiants du Global MBA de l'EDHEC, car ils étaient très impliqués et apprenaient vite. Ils ont apporté de différents pays à travers le monde des expériences professionnelles riches, ce qui m'a permis d'améliorer et de peaufiner mes méthodes d'enseignement.

J'espère que ces ressources pédagogiques vous seront utiles afin d'en apprendre davantage sur Tableau et d'aider d'autres personnes à en savoir plus sur l'analytique visuelle en seulement une journée. N'hésitez pas à nous indiquer dans les commentaires quelles ressources vous utilisez le plus pour vous former sur l'analytique visuelle et pour enseigner. Plus nous communiquons et partageons nos expériences de l'utilisation des données, plus les gens seront en mesure de les voir et les comprendre.

Rendez-vous sur la page des ressources pour les formateurs de Tableau, où vous trouverez des formations en libre-service, des supports de cours prêts à l'emploi, des réponses aux questions courantes et de l'aide pour les licences.

Pour d'autres conseils, astuces et visualisations d'Yvan, consultez sa page Tableau Public et contactez-le sur Twitter @YvanFornes.

Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...

Ajouter un nouveau commentaire 

Abonnez-vous à notre blog