Les 10 grandes tendances du cloud pour 2016


Présentation | Ce que vous allez découvrir : 

Le marché du cloud a fortement évolué en 2015, comme seul un marché de rupture peut le faire. D'annonces décisives en décisions inattendues, en 2015, même les esprits les plus réfractaires s'accordent désormais à dire que la révolution du cloud est permanente. Cette révolution repose sur une prise de conscience croissante du rôle incontournable des données et de la possibilité de les stocker efficacement dans le cloud, tout en réalisant des économies. Le marché des solutions de bases de données, d'intégration et d'analyse cherche à présent à tirer parti de cette nouvelle tendance.

Chaque année chez Tableau, nous étudions les évolutions technologiques qui changent la donne en matière de prise de décision dans les entreprises. C'est ainsi que nous déterminons notre liste des grandes tendances du cloud pour l'année suivante. Découvrez nos prévisions pour 2016.

Nous vous proposons ici quelques pages extraites du début du livre blanc. Téléchargez le PDF via le formulaire ci-contre à droite pour lire la suite.


1. Les données font l'objet d'une guerre de territoire

Les solutions de stockage de données sont légion. Qu'il s'agisse de Salesforce ou d'Amazon Web Services, les géants du cloud se bousculent pour proposer leurs services et leurs écosystèmes cloud aux entreprises, et pas seulement pour les données internes classiques. Ils privilégient également celles issues des plates-formes Web telles que Workday ou Zendesk, ainsi que celles générées par les divers appareils connectés.

Cette évolution n'est guère surprenante, ces données constituent désormais pour les entreprises des ressources d'une valeur inestimable. C'est pourquoi les prestataires de services cloud qui cherchent à se rendre indispensables doivent inciter les professionnels à stocker l'intégralité de leurs données sur leurs plates-formes.

La création de lacs de données dans le cloud est une idée qui commence à faire son chemin. Cette stratégie est particulièrement intéressante en raison du coût avantageux des options de stockage proposées et du fait que les solutions hébergées ne nécessitent pas de dépenses en capital. Les entreprises qui ont d'ores et déjà déplacé leurs entrepôts de données dans le cloud seront très intéressées par les possibilités d'inclure facilement les sources de données non traditionnelles, mais néanmoins vitales, dans leurs plates-formes fortement évolutives. Il peut s'agir par exemple de contenus IoT ou de données de mesure pour les médias sociaux. Toutes ces informations sont destinées à fournir une vision analytique de plus en plus connectée des ressources et des clients.

Pour en savoir plus, reportez-vous à l'article de Forbes : Salesforce and Amazon take IOT Fight to the Cloud.

2. La guerre des prix touchera également les partenaires

Les principaux acteurs du cloud, comme Amazon, Google ou Microsoft, se livrent depuis des années une lutte sans merci sur le terrain des solutions à tarif avantageux, et passent désormais à la vitesse supérieure en impliquant leurs principaux partenaires dans cette guerre des tarifs.

Lorsqu'il s'agit de garder la mainmise sur le marché, les géants du secteur ont souvent recours à l'argument financier pour convaincre leurs partenaires de rallier leur camp, ou à d'autres mesures incitatives pour renforcer leurs relations. Au final, l'objectif est que ces partenaires aident les clients à réussir le déploiement de leurs solutions cloud. Ces partenaires peuvent ainsi profiter des vastes ressources des grands noms du cloud, et en retour proposer leurs propres services à un tarif plus avantageux, ce qui donne une nouvelle dimension à la bataille qui se livre dans ce secteur.

Pour en savoir plus, lisez l'article du site CRN : Google wages price war but partners are the secret weapon.

3. Les grandes entreprises adoptent le cloud en masse

Nous sommes en passe d'atteindre un moment charnière, et l'adoption du cloud n'est plus réservée aux jeunes entreprises en pleine croissance. Dans tous les secteurs, les grandes entreprises aussi transfèrent l'intégralité de leurs infrastructures et de leurs écosystèmes de données dans le cloud.

Qu'il s'agisse d'améliorer le service à la clientèle en magasin ou de tirer parti des innovations en matière de production, même les plus réfractaires l'ont compris : le cloud permet de réduire les coûts et les risques. Il n'est plus possible de l'ignorer, en particulier lorsque vous prenez conscience que le cloud constitue une alternative pérenne aux solutions massives qui manquent de flexibilité.

Pour en savoir plus, lisez l'article de Fortune : Whole Foods makes big bet on tech.

Vous souhaitez en savoir plus ? Téléchargez l'intégralité du livre blanc !

Continuer la lecture…



Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...