Deloitte élabore une « culture de l'accélération » auprès de milliers d'utilisateurs de Tableau


Tableau is changing the game for us.

Tableau : Comment utilisez-vous Tableau chez Deloitte ?
Ryan Renner : Deloitte a fait le choix délibéré d’utiliser Tableau comme solution frontale de visualisation. En effet, nous essayons de rendre les analyses concrètes pour nos collaborateurs et pour nos clients. Et Tableau s’est révélé un outil essentiel et un formidable accélérateur, en nous permettant de véritablement révolutionner la façon dont nous visualisons les données et dont nous les retransmettons à nos clients.

Tableau : Est-ce que Tableau vous aide à présenter des informations à vos clients ?
Ryan Renner : C’est l’information en action. Nous ne vendons pas de l’analyse pour de l’analyse. Nous aidons nos clients à résoudre des problèmes. Il s’agit vraiment de les aider à comprendre la phase de questionnement des analyses. Et c’est vraiment en ça que Tableau est totalement intégré chez nous. Certains de nos collaborateurs sont des experts de renommée internationale. Ils savent parfaitement manipuler les données volumineuses, et combiner des flux de données externes tiers aux informations internes des clients, pour proposer des analyses à la fois prédictives et normatives. Mais nous cherchions à retransmettre ces informations à nos clients sous une forme qui leur soit plus « agréable ».

Tableau : Quels types de source de données vos clients utilisent-ils ?
Ryan Renner : Aucun de nos clients ne possède une seule et unique source de données intégrée. Nous devons travailler avec eux pour rassembler toutes ces sources disparates afin de réaliser les analyses. Ce qui est formidable avec Tableau, c’est qu’il est possible de l’utiliser avec des ensembles de données issus de systèmes divers et variés, des données internes et externes, structurées et non structurées, ainsi qu’avec d’autres analyses antérieures. Toutes ces données sont ensuite combinées dans un support visuel attractif que nos clients peuvent assimiler. Et au final, nous pouvons les aider à passer à l’action sur la base de ces données.

Tableau : Qui utilise Tableau dans votre entreprise ?
Ryan Renner : Nous avons fait le choix d’utiliser Tableau en commençant par le personnel situé à la base de notre hiérarchie. Tous nos collaborateurs, qu’ils soient titulaires d’un MBA ou d’autres diplômes universitaires, y ont accès. Ensuite, nous remontons jusqu’aux responsables, aux chefs, aux directeurs et à nos autres partenaires.

Tableau : En quoi Tableau a-t-il transformé la façon de travailler chez Deloitte ?
Ryan Renner : Lorsque nous avons mis Tableau à la disposition de nos collaborateurs, ils ont pu accéder aux informations recherchées plus rapidement. Grâce à cette solution, ils ont réduit le temps passé sur des activités à faible valeur ajoutée, désormais combinées, comme la création de graphiques ou les synthèses. Ils peuvent à présent passer à la phase suivante, la phase de questionnement, ou obtenir des résultats satisfaisants plus vite. Le fait de pouvoir partager leurs analyses plus rapidement que d’habitude les motive, c’est évident. Et leur intérêt et leur enthousiasme sont contagieux et se répercutent dans toute l’entreprise. Nous recevons d’ailleurs des commentaires très positifs de nos leaders qui utilisent Tableau aujourd’hui, notamment pour l’évaluation des performances et l’attribution d’entités partenaires.

Tableau : Comment l’utilisation de Tableau a-t-elle évolué dans votre équipe ?
Ryan Renner : Désormais, nos collaborateurs n’exploitent plus la solution pour les seuls besoins de nos clients, mais pour les leurs également. Aux niveaux supérieurs de la hiérarchie, nos dirigeants posent des questions aujourd’hui et cherchent vraiment à savoir, par exemple, comment Tableau peut les aider à résoudre certains problèmes persistants depuis la création de l’entreprise.

Tableau : Quel a été l’impact de Tableau au niveau de l’entreprise ?
Ryan Renner : L’utilisation de Tableau a eu des répercussions très positives auprès de nos collaborateurs. Elle a suscité des commentaires très positifs de la part de nos clients. Et enfin, elle nous a permis de redéfinir notre capacité à commercialiser cette innovation dans des délais réduits, car nous nous appuyons aujourd’hui sur une solution et une plate-forme homogènes, et non plus sur des feuilles de calcul et des analyses disparates encombrant les bureaux des utilisateurs.

Tableau : Dans quelle mesure Tableau change-t-il votre façon de travailler avec vos clients ?
Ryan Renner : Tableau change radicalement la donne pour nous, puisqu’il nous permet concrètement d’impliquer nos clients très en amont et fréquemment dans les analyses et l’exploration des données. Aujourd’hui, nous ne leur présentons plus les données, nous les découvrons littéralement ensemble. Nous établissons un réel contact avec eux, en leur montrant leurs données sous un autre angle qui contribue à créer une sorte de lien affectif avec l’analyse et ses résultats, ce qu’aucun autre support ne permet de faire. Avec les solutions traditionnelles, il fallait vraiment tout expliquer. Désormais, une simple « session de démonstration » suffit. Je peux remettre un iPad à des clients qui pourront s’en servir, rapidement et efficacement, avec leurs propres données. Tableau nous a permis d’assurer cette transition beaucoup plus naturellement, en explorant les données avec nos clients, en parcourant les analyses avec eux, en assistant ensemble à des sessions de découverte. Finies les présentations ennuyeuses de 120 diapositives !

Tableau : Quelles sont les conséquences sur vos relations avec vos clients ?
Ryan Renner : La possibilité de partager avec nos clients les données de façon interactive, à savoir lever le voile pour qu’ils puissent voir de près les mécanismes de l’analyse et de notre activité, nous rend beaucoup plus crédibles à leurs yeux. Et cela les implique d’un point de vue affectif qui les incite à acheter, non seulement pour nos compétences en conseil en management, mais également parce que nous les aidons à visualiser leurs données et à émettre des recommandations bien plus vite que la concurrence.

Tableau : Quelle est votre fonctionnalité préférée dans Tableau ?
Ryan Renner : Voir disparaître l’ampoule dès que nous commençons à partager des données avec un client, que ce soit sur un iPad, sur la version de bureau ou via le Web. Partager leurs analyses selon une approche totalement inédite, c’est l’aspect que j’ai trouvé le plus captivant.

Tableau : Et maintenant, quelle est la suite des événements pour Deloitte et Tableau ?
Ryan Renner : Nous mettons en œuvre une culture de l’accélération. Tableau ne se résume pas à un simple ensemble de commandes. Nous allons donner à nos utilisateurs les outils dont ils ont besoin pour réussir et leur permettre de continuer sur leur lancée avec Tableau.

Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...