L'appellation « graphique » ou « diagramme » désigne généralement la plus grande famille de visualisations, souvent par convention, ou parce qu'il existe une distinction importante entre les deux. Parfois, ces deux termes se complètent, et parfois même ils sont synonymes. Dans certains cas, ces termes sont utilisés pour faire une distinction mineure entre les types de visualisations. Ce glossaire utilise le terme « graphique » pour vous permettre de parcourir plus facilement les différentes sous-catégories de visualisations, regroupées par type de repère et fonction analytique.

Graphiques éloquents créés par la communauté

Nous avons sélectionné quelques visualisations de la Communauté Tableau pour montrer que les données peuvent être présentées de manière très attrayante. Pour des exemples plus pratiques, explorez les différentes fonctions analytiques ou les différents types de visualisations.

Alors, qu'est-ce qu'un graphique ?

Un graphique est une représentation de données sous forme de diagramme, de carte ou de forme tabulaire. En quelque sorte, les deux autres familles, des tableaux et des visualisations géospatiales, en sont des sous-familles. Nous faisons une distinction ici pour vous aider à identifier ce qui convient le mieux à vos données. Prenons les graphiques les plus courants, comme les nuages de points, les graphiques à barres, les courbes et les graphiques à secteurs. Ces types de graphiques, que vous pouvez combiner, permettent de répondre à la plupart des questions sur les données relationnelles. Ils jouent un rôle essentiel pour les analyses visuelles et les analyses non géospatiales.

L'utilisation d'un graphique implique de tracer des points à l'aide de coordonnées cartésiennes (X, Y, Z) en fonction d'un ensemble de dimensions et de mesures. Les dimensions (catégories, dates) permettent de regrouper les mesures pour les analyser. Les mesures sont ensuite affichées aux coordonnées correspondantes pour créer une visualisation. Certains types de visualisations peuvent afficher facilement un nombre élevé de dimensions (comme les graphiques à barres ordonnées), tandis que d'autres ne peuvent en gérer qu'un nombre limité pour ne pas perdre en clarté (comme les graphiques à secteurs).

Chaque type de graphique a ses points forts et ses points faibles, mais utilisé à bon escient, il aide les utilisateurs à mieux comprendre les données. Lorsque vous prenez soin d'appliquer les meilleures pratiques en matière d'esthétisme, vous pouvez produire une visualisation attrayante. Vous pouvez ainsi combiner la forme et le fond pour influer sur la manière dont vos données seront perçues.

Principaux types de graphiques

Voici une description des types de graphiques les plus courants. Nous en ajouterons d'autres à mesure que nous compléterons et enrichirons ce glossaire. Chaque type disposera d'une page dédiée, avec des exemples pratiques et un « mode d'emploi ».

Graphique à barres

Permet de catégoriser des éléments en fonction de la taille. Les barres peuvent être ordonnées ou non, en fonction de la nature des dimensions.

Graphique à courbes

Idéal pour montrer un changement dans le temps. Vous pouvez utiliser plusieurs courbes pour comparer des ensembles de données.

Graphique à axe double

Graphique combinant des barres, des courbes ou des symboles pour explorer les relations entre les données sur les axes ou les dimensions.

Nuage de points

Permet d'analyser la corrélation entre deux mesures avec des axes indépendants. Souvent utilisé en combinaison avec des courbes de tendance.

Diagramme de Gantt

Graphique à barres très spécifique présentant des segments de temps. Permet de présenter des tâches dans le temps ou de visualiser des intervalles.

Graphique à secteurs

Type de visualisation très répandu mais limité, qui permet de comparer plusieurs dimensions entre elles et par rapport au tout.

Essai gratuit