L'image ci-dessus ne représente pas des données réelles

Note de l'éditeur : Honeywell, une entreprise du Fortune 100, est un conglomérat multinational américain qui fournit des services d'ingénierie et fabrique des produits commerciaux et des biens de consommation, ainsi que des systèmes aérospatiaux pour différents clients. La société utilise Tableau depuis plus de deux ans pour favoriser une analytique efficace et encourager une culture du reporting en libre-service dans toute l'entreprise. Avec le partenariat entre les collaborateurs et l'adoption de Tableau dans le service Finance, l'entreprise a constaté une amélioration de la productivité et des performances financières, avec une meilleure visibilité sur la gestion des stocks, et une réduction importante de ses délais de reporting. Nous avons invité Joseph Majewski, directeur financier senior, à nous expliquer comment Honeywell utilise Tableau pour optimiser sa planification financière.

De nombreux professionnels peuvent décrire des situations dans lesquelles les collaborateurs dépendent fortement du service financier pour passer en revue les données et produire des réponses rapides, parfois avec des délais difficiles à tenir. Et ce n'est pas différent chez Honeywell. En fait, voici ce que disent nos directeurs financiers aux employés du service Finance : « vous n'avez pas fait des études et n'êtes pas devenus des professionnels de la finance pour créer manuellement des rapports répétitifs dans Excel. Ce n'est pas ce que nous souhaitons. Ce que nous voulons, c'est que vous cherchiez plutôt à mieux collaborer, pour produire des analyses percutantes. » L'adoption de Tableau a donc été déterminante pour moi et mes collègues du service Finance. Finie la gymnastique laborieuse dans Excel : nous pouvions enfin capturer, analyser et comprendre de grands volumes de données tout en renforçant la collaboration avec le reste de l'entreprise.

Plusieurs projets « pilotes » ont été lancés dans nos différents groupes qui utilisent Tableau pour améliorer le reporting et l'analytique afin d'optimiser nos résultats et notre efficacité. Avec le soutien de nos directeurs financiers Honeywell et même des présidents des différentes entreprises du groupe, nous avons connu de nombreuses réussites au cours des deux dernières années. Par exemple, l'un de ces projets pilotes concernant les problèmes d'inventaire a permis de générer près de 10 millions de dollars de chiffre d'affaires grâce à l'analyse des données concernant les stocks bloqués. Cette réussite a étendu l'adoption à nos équipes des divisions Performance Materials et Technologies.

Honeywell a procédé par étapes pour l'adoption : nous avons commencé par proposer de nouvelles données et visualisations en libre-service, ce qui a permis à l'équipe chargée de l'inventaire d'accéder aux données et de mieux les comprendre. Nous avons ensuite fait évoluer le projet en ajoutant des données sur les demandes afin de créer des vues axées sur l'action et de permettre leur utilisation par plus de personnes dans cinq réunions périodiques. D'autres éléments essentiels du projet pilote ont été repris dans nos projets BI :

  • Les projets doivent intégrer de nouvelles informations ou être à même de faire la preuve d'une certaine productivité.
  • Les analyses doivent être utiles. Il ne suffit pas d'expliquer une situation ou de montrer des causes, il faut fournir des informations exploitables qui aident les responsables à prendre des décisions et à agir.
  • L'itération est la clé. Nous n'hésitons pas à commencer à petite échelle. Ensuite, nous recueillons les commentaires et les avis qui faciliteront l'adoption à plus grande échelle.

Sous la direction de notre directeur financier, nous avons également créé des rapports financiers standard pour toute l'entreprise. Cela permet de limiter l'utilisation d'Excel et d'encourager le reporting en libre-service. Ces rapports fournissent des récapitulatifs standard et des indicateurs stratégiques qui montrent nos performances à la fin de chaque exercice.

Avec une dynamique grandissante et plus de 25 000 utilisateurs sur Tableau Server, Honeywell Finance contribue à faire de nous de meilleurs partenaires, grâce à des analyses pertinentes qui aident nos groupes à prendre d'importantes décisions stratégiques. Pour reprendre une métaphore du secteur du bâtiment, dans mon approche de la BI, nos équipes Finance Systems sont nos « charpentiers ». Nous établissons les connexions aux données et faisons le lien entre la Finance et l'IT. Et ce sont les experts qui composent les équipes de la finance fonctionnelle qui se chargent des « finitions ». Ils gèrent les données et produisent des analyses décisives dont toute l'entreprise pourra bénéficier.

Voici quelques conseils tirés de notre expérience

Travailler avec les données peut être compliqué, mais pas si vous suivez ces conseils :

  • Évaluez ce qui est déjà en place. Pouvez-vous utiliser vos outils actuels pour créer des sources de données avant de lancer un projet IT ?
  • Impliquez des passionnés comme agents de changement. Au service financier, certains se sont penchés sur le SQL personnalisé dans Tableau pour améliorer les performances des classeurs et ainsi perfectionner le produit final.
  • Et travaillez ensemble : la symbiose entre les métiers et l'IT est cruciale. Beaucoup sont sortis de leur zone de confort en se lançant dans l'analytique, et quand ils ont besoin d'aide, ils trouvent toujours quelqu'un à l'IT.

Créez une stratégie de données et exploitez des données gouvernées. Voici ce que nous avons découvert chez Honeywell :

  • Dans notre service financier pour l'aéronautique, nous partons de nos vues SAP HANA existantes. Puis nous exploitons des extraits pour créer des prototypes et piloter des solutions avant de passer au développement IT.
  • La sécurité basée sur les rôles que propose Tableau nous permet de créer des filtres dimensionnels qui reflètent les rôles de sécurité de nos entrepôts de données. Cela nous donne la flexibilité nécessaire pour travailler avec des extraits sur le serveur et garantir la sécurité des données.
  • Mais nous mettons un point d'honneur à collaborer avec l'IT pour modifier les vues HANA ou en créer de nouvelles qui répondent à nos besoins en termes de données et de performances.

Au final, ce sont les utilisateurs qui font toute la différence dans la généralisation de l'analytique.

  • Demandez l'aide des dirigeants pour promouvoir l'analytique et favoriser son adoption dans votre structure. Si vous n'obtenez pas ce soutien, continuez de chercher jusqu'à ce que vous trouviez la bonne personne.
  • Les gens ont de l'importance ! Personnellement, je recherche des personnes toujours prêtes à améliorer les processus, à apprendre et à essayer de nouvelles choses.
  • Mais n'attendez pas que les autres rejoignent le mouvement. Commencez à petite échelle, impliquez d'autres personnes, puis recueillez les commentaires et avis afin de reproduire la même chose avec les autres services de l'entreprise.

Vous souhaitez en savoir plus ? Écoutez ce webinaire pour savoir comment Honeywell encourage l'utilisation de l'analytique financière en libre-service dans toute l'entreprise avec Tableau.

Autres ressources susceptibles de vous intéresser…

Abonnez-vous à notre blog