Cet article a été publié pour la première fois sur CIO.

Peu de technologies transformationnelles ont généré autant de buzz et de confusion que le cloud. Les entreprises éprouvent une certaine inquiétude à propos de la sécurité et des performances, et appréhendent de confier le contrôle de leur infrastructure à un tiers. Pourtant, l'adoption du cloud s'accélère. Les petites structures comme les plus grandes multinationales se tournent de plus en plus vers le cloud pour une partie, parfois l'intégralité, de leur infrastructure et de leurs logiciels.
Il est facile de mettre cette tendance au crédit des coûts avantageux, car le cloud peut effectivement être moins onéreux qu'une solution matérielle sur site. Pourtant, s'il représente une option rentable dans la mesure où les entreprises payent uniquement pour les ressources utilisées, vous risquez de passer à côté de trois autres facteurs importants si vous vous focalisez sur l'aspect financier.

Rapidité de déploiement

Voyons ce que nécessiterait la mise en place d'une technologie de bout en bout comme une solution CRM. Une entreprise doit commencer par constituer une équipe chargée d'étudier toutes les solutions de déploiement possibles, puis acquérir le matériel et engager une équipe pour déployer et gérer la solution choisie. Au fil de sa croissance, elle devra revenir sur ces étapes laborieuses autant de fois que nécessaire pour s'assurer que ses systèmes peuvent suivre.

Avec le cloud, une entreprise peut déployer en un tournemain une plate-forme CRM entière, un entrepôt de données ou même une plate-forme analytique. Elle n'a pas besoin de perdre du temps à configurer le matériel, à gérer ses systèmes ou à mettre à niveau ses serveurs physiques. Autrement dit, sans y consacrer beaucoup de temps et de ressources, elle peut bénéficier rapidement d'une infrastructure haut de gamme, d'un niveau de sécurité professionnel et d'un point d'entrée fiable pour ses technologies. La mise en place de plusieurs redondances des systèmes internes pour anticiper une éventuelle défaillance de l'un d'eux nécessite généralement énormément de ressources. Dans le cloud, c'est plus facile, et généralement gratuit.

Flexibilité et évolutivité

Le monde des affaires est toujours imprévisible, ce qui complique de plus en plus la gestion des infrastructures. Une entreprise a besoin d'une équipe entière pour évaluer la capacité de son infrastructure, dans la mesure où commander et déployer le matériel supplémentaire peuvent se révéler plutôt chronophages. Le cloud dissipe toutes ces craintes en permettant aux entreprises de revoir leur déploiement à la hausse ou à la baisse en fonction de l'évolution de leurs besoins. Il élimine également les dépenses imprévisibles découlant d'une augmentation subite de la demande.

Par ailleurs, le cloud offre une certaine flexibilité pour d'autres aspects de l'évolution, notamment l'utilisation de nombreuses technologies. Avec le cloud, une entreprise a le choix entre plusieurs options, que ce soit pour les services de données, les modes de stockage et les systèmes d'exploitation. Elle ne reste pas prisonnière des solutions sur site qu'elle a achetées. Si ses besoins évoluent, elle pourra très facilement modifier les services cloud qu'elle utilise.

C'est l'avenir

Alors que les solutions traditionnelles comme les CRM, les services d'automatisation du marketing ou les systèmes analytiques abandonnent progressivement les technologies sur site au profit du cloud pour les raisons que nous avons vues, les technologies de demain opèrent la même transition.

Qu'il s'agisse de services de données, d'outils analytiques ou même de solutions de stockage, de nouveaux outils émergent chaque jour dans le cloud. Au fil du temps, les entreprises seront de moins en moins enclines à intégrer les technologies cloud innovantes à leurs solutions existantes, qui reposent sur des plates-formes fermées, utilisent des équipements sans aucune flexibilité et sont abritées derrière des pare-feu.

Avec leur infrastructure et leurs logiciels déployés dans le cloud, les entreprises seront mieux équipées pour intégrer les innovations technologiques et permettre à leurs employés de relever tous les défis.

Le cloud est à la fois sécurisé et accessible partout : un commercial peut accéder à ses données aussi bien depuis son poste de travail que sur appareil mobile lorsqu'il rend visite à ses clients.

À l'heure où les entreprises se doivent d'être innovantes et de réagir rapidement aux évolutions du marché, l'intégration du cloud leur assure une compétitivité indéniable pour l'avenir.

Les ressources suivantes peuvent vous intéresser...

Ajouter un nouveau commentaire 

Abonnez-vous à notre blog