Joe Radburn a à peine 8 ans mais passe la plupart de ses lundis à bidouiller des données. Il participe régulièrement au Makeover Monday, un exercice organisé chaque lundi, dont le but est de retravailler des visualisations de données.

« Mon papa télécharge les données, et j'ai ensuite 20 minutes pour les réarranger. Une fois que le résultat me plait, je le montre à mon papa. »

Son père, Rob Radburn, lui-même Zen Master Tableau, peut le confirmer : Joe passe tout son temps à explorer les données. Il aide son fils avec la mise en forme de ses visualisations, généralement en ajustant les couleurs ou en agrandissant les polices.

« Il est doué pour procéder par itération. Il fait glisser les dimensions et mesures dans la vue pour les observer, puis les remet en place. »

Joe découvre des tendances dans les données, puis demande à son père de lui expliquer leur signification.

« Pour la représentation en boîtes à moustaches par exemple, il a repéré la tendance dans les données, puis m'a demandé ce qu'elle signifiait. Je lui ai expliqué que cela signifiait que les études universitaires coûtent de plus en plus cher aux États-Unis. »

Tout a commencé lorsque Joe a observé son père participer au Makeover Monday.

« Joe aime les maths, les ordinateurs et moi aussi, j'espère. C'était donc l'occasion idéale pour lui de joindre l'utile à l'agréable. Il m'a vu passer du temps sur ces projets et a voulu participer », explique Rob.

Rob lui a rapidement présenté Tableau et lui a expliqué comment faire glisser et déposer des éléments, et comment utiliser l'outil Montre-moi, avant de lui laisser carte blanche. Joe, qui a déjà l'habitude des ordinateurs après des heures passées à jouer à Minecraft, a rapidement compris le fonctionnement de Tableau.

Il a déjà créé une bonne vingtaine de visualisations et a également développé son propre style.

« J'adore les arborescences avec les cases, car elles permettent d'en comparer la taille et de voir celle qui en contient le plus », explique-t-il. « J'aime aussi beaucoup les graphiques en bulles. »

Joe aime particulièrement la police Comic Sans. Il aime également apporter sa touche personnelle à ses créations, comme les étoiles utilisées dans sa visualisation sur la représentation des femmes dans les corps législatifs aux États-Unis.

« Je l'aime beaucoup celle-là, parce que si vous cliquez sur une étoile, la barre qui correspond est sélectionnée. »

Joe a également découvert quelques astuces. Il donne même des conseils à son père, qui est pourtant Zen Master.

Rob nous raconte : « Joe m'a montré qu'on peut supprimer une ligne de référence d'une feuille de calcul simplement en la faisant glisser hors de l'espace de travail, sans cliquer avec le bouton droit pour sélectionner l'option de suppression. J'ai posté un GIF sur Twitter pour le montrer. La plupart des utilisateurs ignoraient cette astuce. »

Rob explique qu'il n'a pas appris à son fils comment travailler par itération.

« Je n'ai pas eu à le faire, le logiciel le lui permet déjà. C'est formidable de le voir créer des visualisations intéressantes simplement en faisant glisser des éléments, sans utiliser des calculs. Cela montre bien qu'il est possible de créer des histoires intéressantes avec ses données très facilement. »

Rob pense que Joe doit sa réussite au fait qu'il se focalise sur les données au lieu de se soucier du reste, et évite les complications.

« Il ne cherche pas midi à 14 heures. En tant que Zen Master, j'ai cette pression de devoir réussir à créer quelque chose d'acceptable. Joe n'a aucune pression, il s'immerge simplement dans ses données. »

Joe explique qu'il aime le Makeover Monday car chaque semaine, il peut découvrir un ensemble de données entièrement nouveau.

Il apprécie également de participer à la communauté Tableau. Chaque fois qu'il crée une visualisation, il la partage sur Twitter avec Andy Kriebel, à l'origine de cette initiative, qui lui répond pour l'encourager. Rob explique que Joe apprécie énormément ces interactions.

« Parfois, ses visualisations sont retweetées plus souvent que les miennes. Ça montre à quel point la communauté Tableau est formidable et comment un enfant de 8 ans peut facilement se sentir intégré. »

Joe a l'intention de participer à au moins la moitié des Makeover Monday cette année.

« J'aime participer, je m'améliore et je découvre toujours comment créer quelque chose de différent et l'améliorer. »

« Ça ne prend qu'une demi-heure, pas plus. Et c'est également un moment de partage pour nous deux », ajoute Rob.

Pour découvrir les autres visualisations de Joe, rendez-vous sur sa page de profil Tableau Public.

Que vous soyez parent ou enfant, venez rejoindre notre groupe de la communauté dédié aux plus jeunes passionnés de données ! Inscrivez-vous ici pour obtenir l'accès.

Ajouter un nouveau commentaire